Jeudi 21 octobre 2021 : Mise en garde

-21h30 : Ce que vous allez lire dans la suite de ce blog est totalement rébarbatif ! Au fil des années , on en revient aux mêmes sujets : les objectifs ou résolutions que je n’ai pas encore atteints , comme arrêter de fumer , avoir une vie équilibrée , sortir marcher un peu tous les jours , faire le ménage régulièrement ,cuisiner , dormir à des heures régulières , avoir une activité physique , bref les gestes pratiques du quotidien . Seules les activités ou thèmes de lectures et d’ études changent . Et à l’aube de mes 50 ans , j’ai passé toute ma vie à me demander pour quoi je suis fait , quel métier je dois exercer . Mais ces sempiternelles questions qui se répètent encore et encore , d’années en années , sans se concrétiser ,est-ce une caractéristique de ma maladie ou un trait de ma personnalité ?

Je me suis dépêché à écrire ce blog cette semaine et à recopier une partie de mes cahiers d’écriture pour la nouvelle psychologue des addictions (le tabac) qui est arrivée cette année et qui repart déjà à la fin du mois dans sa région : elle veut photocopier mes textes et les mettre dans mon dossier médical pour ses futurs remplaçants , comme ça ,cela m’évitera de toujours recommencer le récit de ma biographie à chaque nouveau soignant …

Elle est jeune et en est au début de sa carrière : je me doutais bien qu’à cause de sa vingtaine d’années où l’on pense encore que tout est encore possible , elle allait bousculer ma vie … En effet , grâce à sa suggestion lors d’un dernier rendez-vous , et à cause de la discarthrose que j’ai maintenant dans le dos qui me fait souffrir et qui m’empêche d’aller jusqu’au centre-ville sans m’asseoir tous les 200 mètres sur un banc et aussi à cause de l’essoufflement dû au tabac et à l’obésité , je me suis enfin inscrit à la salle de sport de Fécamp où pour l’instant j’ai un mois gratuit pour démarrer , pour faire du tapis de marche et pratiquer les exercices du kinésithérapeute que j’ai vu au mois de juin sur des machines de musculation que je n’avais pas .

De plus , cette jeune psychologue bouleverse mes standards de vie , notamment en matière de sexualité . C’est pourquoi , j’ai évité de lui en reparler . Elle m’avait quitté à la fin d’un rendez-vous cet été en me disant de laisser tomber mes préjugés ou principes , je ne sais plus quel mot exactement . D’après elle , pour être heureux ou pour vivre un jour en couple , il faudrait que j’ai à la fois une maîtresse et un amant , une femme et un homme à la fois . Selon elle , il y avait plus de gens qui vivaient comme cela que je ne croyais , et de tous les âges ! On est loin de l’avis de mes premiers psychiatres qui me disaient sans cesse il y a trente ans : << Monsieur D*** , vous serez guéri une fois que vous serez marié avec une femme et que vous aurez un travail !<< A l’époque , je les trouvais un peu fachos sur les bords de me dire cela . Mais ça ne me surprend pas que cette nouvelle génération de soignants parlent comme cela , j’avais acquis ces dernières années un nouveau dictionnaire de psychologie où maintenant l’homosexualité n’est plus considérée comme une vraie déviation sexuelle ou une perversion comme aux débuts de la psychanalyse et de la psychiatrie : Au contraire , des chapitres entiers y sont consacrés à la définir comme tout à fait normale et à comment bien l’assumer . Là aussi , on va à l’encontre des principes de sanctification de la Bible et de la vie chrétienne normale et épanouie en Christ . Et je sais qu’aujourd’hui , en 2021 , mon discours a l’air totalement anachronique …

Quand je pense que cette année on a même vu des ministres du gouvernement parler sans complexes , ouvertement , de rouvrir en premier les clubs libertins à la télévision sur des plateaux publics aux journaux de 20 Heures , bien avant d’envisager la réouverture des discothèques et des boîtes de nuit classiques , au sortir des confinements dus au Covid-19 , comme si c’était normal et parfaitement juste car cela manquait vraiment aux Français et leur dire de ne pas s’inquiéter à ce sujet ! On n’aurait jamais vu cela avant de la part de chefs politiques à une heure de grande écoute … Non , finalement , je ne suis pas si Libertine que cela , comme chantait l’idole de ma jeunesse , Mylène FARMER , ou seulement peut-être que dans la tête , l’érotisme dans les mots , le verbal , la théorie mais en pratique il n’y a rien ! J’ai le sexe dans le cerveau mais pas le cerveau à la place du sexe ! 😀 – Ah , ces hommes , ils ne font que parler de cul ou de blagues de cul , mais quand il faut passer de la parole aux gestes , il n’y a plus personne , de vraies allumeuses ! – . Pardonnez-moi , je divague . Je m’égare … Je ne sais plus où est la frontière entre le pathologique et la bonne  » santé mentale  » .

Autre exemple ( j’espère qu’elle ne va pas m’en vouloir d’en parler ) , un coup cette jeune psychologue m’avait dit d’arrêter ou de diminuer mon neuroleptique ! Elle n’avait pas entièrement tors , en effet c’était logique , le médicament m’abat , me fait grossir, me ralentit , m’ empêche de bouger , me fatigue; et pour rester éveillé je suis obligé de fumer davantage , de prendre des excitants toute la journée : cafés et cigarettes pour contrer ces effets secondaires qui ne sont pas bons pour la santé physique , c’est le cercle vicieux , le piège infernal … Cela va bien à l’encontre de l’avis des médecins psychiatres et des conseils des infirmières spécialisées qui me suivent depuis des années . Quoi de plus dangereux qu’un schizophrène qui arrête son traitement et parte en décompensation ! Sur le coup ma mère qui fait partie d’une association de parents et familles de malades psychiques a eu très peur que j’applique ce conseil , ça a été les coups de téléphone immédiats à mes frères aînés qui évidemment n’étaient pas d’accord non plus ! Mais ne lançons pas la pierre à cette jeune psychologue qui , en fait ,débute sa carrière (à moins que je me trompe) : Fort heureusement ses collègues infirmiers lui ont expliqué que dans mon cas , c’était le seul médicament adapté à ma maladie et d’ailleurs normalement , là où je vais la voir , c’est un centre d’addictologie , un CSAPPA , qui n’est pas forcément destiné à des gens souffrant de psychopathologies comme en psychiatrie , au CMPS : elle n’a affaires qu’avec des gens normaux entre guillemets accrocs aux jeux , à l’alcool ; au tabac , à la drogue , au virtuel , etc. Petite question que je devrais lui poser : a-t-elle aussi affaire aux gens accrocs au sexe ? Mdr ! 😀

Non finalement , cette jeune psychologue était très bien : C’est la première fois qu’une personne dans le réel arrivait à me pousser à l’action , à me bousculer d’une manière douce , à me motiver pour changer , sans permettre à l’ excusite aigüe ou tout un ensemble d’hypothèses et de raisonnements fallacieux qui me maintenaient immobile de me rattraper . Mais il était temps qu’elle parte car alors vous ne m’auriez pas reconnu ! ( je plaisante ) – Je ne sais pas ce que ma vie serait devenue en continuant ces rendez-vous et j’avoue que cela me faisait très peur car ça allait un peu trop vite pour moi … Bref , je l’embrasse très fort et lui souhaite une grande réussite de vie et une bonne continuation dans sa carrière en retournant dans sa région natale , près des siens !!! 🙂 23h50*

Samedi 10 août 2013 Sur mon ordi (3) « Questionnaire »

  • De quoi êtes-vous insatisfait ? Qu’est-ce qui vous rend malheureux ? Pourquoi ?
  • Je suis malheureux parce que je n’arrive pas à arrêter de fumer . C’est aussi que dans la vie , je n’ai pas de but pour me lever le matin . J’ai toujours l’impression que je fais les choses en vain . Pour me donner des buts , il faut que sans cesse je me demande pourquoi , à quoi ça sert , en quoi est-ce utile que je fasse cela . Je recherche sans cesse un sens à ma vie , pourquoi je suis sur terre , à quoi je sers … J’ai un début de réponse à cette question : on est sur Terre pour glorifier Dieu , pour l’adorer et le magnifier , et gérer correctement sa création . Mais en quoi puis-je faire quelque chose pour la gloire de Dieu ? J’attends justement des réponses à ces questions dans les livres chrétiens que j’ai commandés . Je n’arrive pas aussi à garder les yeux fixés sur Jésus , je manie mal ce concept . Enfin , il faudrait que je fasse du sport , de la musculation pour maigrir , je n’arrive pas à m’y mettre ; c’est peut-être que je ne suis pas assez motivé , tout comme faire le ménage , cela n’entre pas dans les priorités de mon emploi du temps car je passe le plus clair de mon temps à m’interroger sur ce que je vais faire et à m’instruire sur le développement personnel dans les livres . Il y a aussi que je souffre de ne pas avoir de formation pour travailler , de ne pas avoir de diplômes valorisant . Autre sujet : je voudrais habiter le village où j’ai grandi mais je n’ai pas de moyens de locomotion pour vivre à la campagne , je ne sais pas conduire .
  • Qu’est-ce que vous voulez qui change dans votre vie ? Dans quel but ? Qu’est-ce qui vous manque pour être heureux ?
  • Je veux arrêter de fumer pour avoir de l’argent et ne plus dépendre de ma mère pour la nourriture . Je veux une maison où je pourrais entasser toutes mes affaires . Je veux être plus sociable , rencontrer du monde , aider mes amis , être entouré de vrais amis , sortir plus de chez moi . Arriver à sortir me promener , faire de la marche ou du sport sans autre but que m’oxygéner et faire de l’activité physique . Je veux surmonter ma phobie sociale , ma peur de faire de mauvaises rencontres , d’être agressé et surmonter ma peur de vivre en général . Me dire que je suis capable et que je peux tout faire dans la limite de mon humanité . Je veux aussi être un bon ouvrier pour le Royaume de Dieu . Ce qui me manque pour être heureux , c’est de passer du temps avec des amis , avoir des liens sociaux et humains . J’aime la fraternité dans le sens que l’on passe de bons moments lorsqu’on est entre chrétiens ou qu’on mange ensemble le dimanche à l’église . Je veux rencontrer des gens positifs , qui savent ce qu’est la projection positive : considérer ce qu’il y a de bien et positif chez les autres , voir leurs qualités et ignorer leurs défauts car malheureusement en ce moment j’ai une personne de mon entourage amical qui vient souvent me voir actuellement et qui est la seule personne que je vois le plus dans la semaine ces derniers temps mais qui ne fait que critiquer et me juger à chaque fois .
  • Qu’est-ce que vous aimez de votre vie ?
  • J’aime le fait que j’ai de l’argent sans travailler . Et c’est une grâce qui n’est pas réservée à tout le monde même si j’ai toujours vécu bien en-dessous du seuil de pauvreté et que je n’ai jamais pu me permettre la moindre  » folie  » ou écart sans conséquences fâcheuses ou très dures à supporter genre avec beaucoup de privations ou autres sacrifices . J’aime mon appartement et faire ce dont j’ai envie d’acheter et lire des livres constructifs , avoir accès à internet pour chercher les réponses à mes questions . J’aime aussi regarder les chaînes cinéma chez ma mère , y aller régulièrement pour me ressourcer et me reposer à la campagne car la vie à la ville , enfermé chez moi , me coure vite sur les nerfs car je ne travaille qu’à cogiter sans cesse , je cherche toujours à évoluer sur le plan psychologique et pratique . J’aime sans cesse apprendre du nouveau , de nouvelles théories , réviser d’anciens trucs , relire des livres pratiques , chercher ce qui est le plus proche de la vérité pour le bien-être de l’humanité en général . J’aimerais trouver le remède à ceux qui souffrent , avoir un don de guérison , faire de la cure d’âme , de la relation d’aide pour soigner les gens, panser les plaies de ceux qui souffrent , trouver un remède à la schizophrénie ( notamment pour une très chère amie malade qui entend des voix et que je ne sais plus comment l’aider quand elle m’appelle au téléphone quand ça ne va pas ) .
  • Qu’est-ce que vous aimez faire dans votre vie ?
  • Apprendre , lire sur beaucoup de sujets différents telle que la recherche du bonheur , écouter des radios chrétiennes sur internet , intercéder , prier mais que ce soit efficace , jouer du piano pour quelqu’un , chanter pour un public, me produire en auditions – examens . J’aime aussi dormir dans la journée et vivre en soirée , la nuit . J’aime partager enfin je voudrais partager mes connaissances à qui veut l’entendre . J’ aime les valeurs échange et partage .

02h00 – 03h00 * 🙂

Samedi 20 juillet 2013 Sur mon ordi(2) « MEMOIRES D’UN PSYCHOTIQUE »

-23h55 : J’ai toujours voulu être psychologue et tous les résultats des différents tests d’orientation professionnelle m’y ramènent toujours . En fait , au lycée , j’hésitais entre m’orienter entre des études d’Allemand ou de Psychologie , sujet qui me passionnait au plus haut point . C’est à l’ âge de 15 ans que j’ai lu « Les Prodigieuses Victoires de la Psychologie Moderne » de Pierre DACO aux éditions Marabout puis ensuite tous ses livres et les deux premières phrases d’introduction me sont allées droit au coeur : << Un psychologue aime , écoute et comprend . Il ne juge pas .<< Ce fut pour moi la révélation de ma vocation !!! Il y avait aussi le DEUG de Musique car j’avais suivi l’option musique terminale A3 par correspondance en même temps qu’ une Terminale A1 (Lettres et Maths ) , aujourd’hui Bac L . Mais ce n’est que quinze ans plus tard que j’ai enfin décroché l’ équivalent du Bac ( DAEU A ) après plusieurs débuts de Terminales …

Voilà comment , avant-hier , j’ai encore passé la nuit à rechercher ce que je pourrais faire comme formation sur internet pour devenir psycho-praticien . Je précise qu’il y a deux ans , j’avais pris des cours par correspondance en auditeur libre à l’ Université de Paris VIII . Tout au plus , j’ai étudié les manuels des trois années de licence . Mais cette année-là , je fus déçu car il n’y avait rien sur la psychanalyse … J’aurais bien voulu découvrir un peu plus les travaux de Carl Gustav JUNG !!! C’est même pour cela que je m’étais inscrit : avoir accès à l’enseignement universitaire de la Psychologie , au << savoir de mes maîtres << , les étudiants psychologues que j’ai pu voir passer dans mes années d’hôpital et que j’admirais, mais , en réalité ,on n’étudie ni psychanalyse , ni FREUD ni JUNG , à l’ université . A la place , on a : la psychologie du développement , la psychologie cognitive , la psychologie sociale et la psychopathologie , en quelques termes .

Donc me revoilà à chercher toute la nuit : suggestion au détour des sites web de formation au métier de naturopathe , je n’y crois pas vraiment, et me voilà maintenant à rechercher le métier de diététicien : BTS Diététique . Je me dis que c’est plus utile et cela me permettrait peut-être de maigrir et de montrer l’exemple car je crois de plus en plus que ce que l’on ingurgite joue énormément sur notre état de santé . Bref , maigrir est le mauvais exemple car je ne mange pas tellement , ce sont surtout les médicaments qui m’ont fait grossir , encore est-il que je bois beaucoup de café avec du sucre et des sirops à l’eau toute la journée car , plus jeune, quand je me suis mis à fumer à l’hôpital psychiatrique , à vingt ans , je faisais de l’hypoglycémie ( c’est affreux ! ) et c’est aussi mon passage comme bénévole de la Cafét’ de Fécamp , au début des années 2000 , qui m’a habitué à consommer sucré toute la journée . Voilà , direz-vous , je sais ce qu’il me reste à faire pour perdre du poids : << Arrêtez le sirop !!! << … Le savoir , c’est bien , mais faisons-nous vraiment tout ce que nous savons ??? Tout le monde sait ce qui est bon pour la santé ou pour avoir un corps harmonieux : manger équilibré , avoir une activité physique régulière , une bonne hygiène de vie , dormir suffisamment ni trop ni pas assez , mais le pratique-t-il vraiment ? C’est pourquoi nous sommes toujours à l’affût d’une nouvelle méthode-miracle ou du dernier livre ou gadget en vogue : c’est parce que nous ne pratiquons pas ce que l’on sait déjà !!!

Bon , trêve de baratin , j’étais alors parti sur le métier de diététicien , bonne idée que j’avais trouvée tout seul en voyant le programme de naturopathie : cela pourrait soigner aussi pas mal de gens pour différents problèmes de santé par la nutrition ; je me disais que cela pourrait aider aussi ma mère qui vieillit et qui est de plus en plus essoufflée à marcher , poids plus arthrose . Pause . Je n’avais pas vu l’heure passer , déjà il faisait jour et , tout à coup , je ne sais pas comment , enfin si , c’est en consultant ma nouvelle méthode << Identifiez Vos Talents et Vivre de Votre Passion<< d’ Alexis MILANO du blog Nouvel Homme que me voilà à consulter mes documents informatiques . Et là , je tombe parmi mes ebooks sur un titre << vie chrétienne authentique << et me voilà maintenant à taper cela dans Google et à visiter à nouveau les sites évangéliques : Dieu m’a encore rattrapé : Pourtant, je ne sais pas ce que je veux , je sais que l’homme est ce qu’il veut être , et je ne sais pas ce que Dieu attend de moi . Si je trouvais enfin la volonté spécifique de Dieu à mon égard , cela m’enlèverait une sacrée épine du pied ou plutôt un bon poil dans la main ; beaucoup de soi-disant problèmes seraient réglés et là du coup je serai en pleine forme : plus à se tracasser : << Mais mon Dieu de quoi j’ai l’air , je sers à rien du tout ? << ( Mylène FARMER ) A part intercéder et adorer Dieu en le louant ou chantant , j’aurais enfin un travail concret pour être utile à mon prochain , un service ou un talent utile .

Ne pas avoir trouvé ma mission sur terre ou le sens de ma vie est bien mon drame personnel . Quelquefois , je pense que c’est nous qui créons le sens de notre vie , mais je n’ai pas de << rêve << ( à part avoir une maison , être propriétaire ) , et d’autres fois je me demande ce que Dieu attend de moi , si en fait il a un projet pour moi ou un plan pour ma vie selon ce que l’on enseigne aux jeunes chrétiens … Je passe par des phases proactives où c’est moi qui agis à des phases passives où j’attends tout de Jésus : qu’ Il me réponde ! Et comme je ne l’entends pas d’une voix audible , à part dans la lecture de la Bible , je me dis alors que je peux et je suis capable de faire tout ce que je veux ! Mis je ne sais pas ce que je veux – et vous , qu’est-ce que vous voulez ? – Je n’ai plus de rêve : j’ai enfin passé le bac et étudié la psychologie comme je rêvais depuis toujours . Faire du piano, faire du chant lyrique , étudier les langues étrangères , je pratique déjà ces trois activités , et après , à quoi ça sert ? Dans quel but ? << Vanité des vanités , tout est vanité et poursuite du vent << , comme dit l’ Ecclésiaste dans le livre le plus philosophique de la Bible ; << Il n’y a de bonheur pour l’homme qu’à manger et à boire , et à faire jouir son âme du bien-être au milieu de son travail , de se réjouir au milieu de tout le travail qu’il fait sous le soleil , pendant le nombre des jours de sa vie que Dieu lui a donnés ; car c’est là sa part , c’est là un don de Dieu . Car il ne se souviendra pas beaucoup des jours de sa vie , parce que Dieu répand la joie dans son coeur .<<

Je n’ai pas de travail ! et je ne veux pas travailler … Enfin si : je m’active beaucoup mais juste pour moi-même, trop occupé par où je vais finir mes jours, je suis en train de faire mon terrier , prévoir ma retraite … dans vingt ans ! Vous trouvez que je souffre de paradoxes ??? 02h00 * 🙂

Lundi 23 juillet 2013 Sur mon ordi (1)  » Soucis d’aménagement « 

Je vais mettre mon ordinateur de bureau dans mon salon . Au départ , c’était pour dégager ma chambre et aussi pouvoir écouter les radios chrétiennes dans ma <<salle de vie<< . Et cela va être plus pratique pour travailler le chant , voir mes morceaux lyriques sur YouTube, ce que je n’arrive pas à faire dans ma chambre . Il sera aussi près du piano numérique que j’aurais inversé avec la banquette clic-clac . Une seule peur que j’avais : c’est que tout le monde verra désormais par la fenêtre ou en entrant ce qu’il y a chez moi … Enfin par les fenêtres : cela fait longtemps que je ne ferme pas les double rideaux de mon salon le soir en allumant la lumière si ce n’est que pour aller me coucher . Je suis toujours habillé quand je demeure dans ma salle à manger , dès que je me relève de mon lit la nuit ou au matin , je me rhabille vite dans ma chambre où les rideaux sont tirés toute la journée car on y voit clair au travers : je suis certain que depuis que j’habite Fécamp , depuis 1999 , aucun voisin ne m’a aperçu en caleçon ! Je n’en dirais pas autant de mon premier appartement à Yvetot où là je ne me gênais pas d’apparaître en sous-vêtements à la fenêtre pour essayer de séduire tous les voisins dont je pouvais tomber amoureux mais à l’époque je n’étais pas encore chrétien ! et à l’époque j’étais jeune , mince , beau et svelte et je faisais aussi du théâtre , j’ aimais bien me montrer sur scène , ce que me rappelle des fois la forme et l’exposition de mon balcon ! Je vais aussi remonter des étagères et peut-être le meuble de salle de bains que Sandrine a laissé dans ma cave , elle ne fait que de me dire que je peux l’utiliser . Bref , tous ces travaux , je pourrai les faire soit avec Manu en échange que j’ai gardé ses chiens , il m’a dit la semaine prochaine si j’ai des étagères à monter ou avec Marie-Hélène pour ranger mon appartement .

Aujourd’hui , j’ai lu pas mal d’ ebooks sur mon ordinateur notamment sur  » le Triomphe des Forces Mentales  » d’ Orison Swett Marden et je vais entamer la lecture d’un autre livre pour développer ses atouts . Tout cela m’a encore amené à réfléchir sur mon avenir et j’ai pensé alors devenir chanteur lyrique , continuer le chant . Je réfléchis aussi à où je vais finir ma vie , que vais-je devenir quand ma mère ne sera plus là . J’aurais tant souhaité avoir des parents riches qui m’acquièrent une maison avant de disparaître , qui m’assurent un toit où je puisse mettre toutes mes affaires avant de partir … En fait , je construis mon terrier . Je pense aussi à Marie-Hélène qui a l’air de se contenter d’un nouvel appartement plus petit que chez moi à deux ans de la retraite , après avoir élevé ses quatre enfants dans un multi-pièces . Il faut aussi que je lui demande si elle n’a jamais rêvé d’une maison . Le seul avantage d’ être en appartement , c’est que l’on n’a pas de jardin à entretenir .

J’ ai réfléchi aussi aux quelques choses que je voulais garder de la maison de mes parents , des livres , mes cours d’école et mon singe Marius et Casimir que ma mère m’a faits quand j’étais petit . Peut-être aussi la gare Lego que ma tante des Yvelines m’a offerte à mes quinze ans et la maison Lego et le bateau de pompiers Lego que je me suis achetés adolescent . Bref, il faut que j’aille chez ma mère pour voir là-bas si on peut faire du rangement . En tout cas , rien n’est urgent , je vais devoir travailler le piano sur un vrai piano et le chant là-bas au mois d’août … J’ aimerais aussi garder la maison de mes parents pour y habiter , pour cela ce sera avec mes frères d’en discuter lors de l’héritage et là , il faudrait que je songe à un moyen de locomotion pour habiter à la campagne . J’ai bien pensé à une voiture sans permis pour pouvoir aller faire les courses à E.Leclerc ou aussi accompagner ma mère quand elle ne pourra plus conduire . D’ores et déjà , je peux acheter un bouquin de code de la route pour commencer à réviser et pourquoi pas apprendre à conduire de vraies voitures : il y a bien de vrais handicapés plus graves que moi qui y arrivent , ce ne doit pas être si sorcier , il s’agit d’entraînement et d’habitude à acquérir .

Je relis aussi << Non pas ma volonté mais ta volonté << sur la volonté de Dieu . Ils disent bien que c’est nous-mêmes qui décidons de notre métier avec la sagesse que Dieu nous a donnée . En fait , la volonté générale de Dieu , c’est de connaître Christ , de devenir semblable à Christ et de partager Christ . Que puis-je donc faire pour partager Christ ? Dans le programme << 21 secrets bibliques pour accomplir votre destinée << , ils disent bien que la réussite d’un homme , c’est sa capacité à développer les dons et les talents que Dieu a mis en lui pour les faire fructifier .

Dernière phrase que j’ai lue aujourd’hui et que je voulais noter : << L’ image que vous avez de vous-même conditionne toute votre vie future << dans Comment Définir vos Objectifs Pour Réussir Votre Vie …et Les Réaliser ! du site vivremieuxêtre . C’est là que j’ai lu l’exemple voulez-vous être chanteur … chanteur lyrique et pourquoi pas avec une orchestration moderne enregistrée aux studios du Loc’ et se diffuser sur internet , tous les rêves sont permis !!!

( Je veux retenir aussi qu’en début d’après-midi , j’étudiais la radiation de nos pensées sur autrui ) – petite parenthèse , sujet à développer . 1h15 * 🙂

Mardi 8 mars 2011

-22h57 : Ca y est , je me suis inscrit cette année en licence 1 de psychologie à distance en auditeur libre à Paris VIII . J’ai pris auditeur libre car je n’avais pas les moyens d’ être étudiant à part entière ( + de 549 euros de frais pédagogiques + 170 euros de droits universitaires pour une année normale ! ) . Cependant je regrette qu’il n’y ait rien sur Freud ou Jung car on n’étudie pas la psychanalyse à l’université , je ne m’y attendais pas , je suis un peu déçu . J’attends aussi que les premiers devoirs soient corrigés pour voir ce que l’on attend des étudiants et m’y mettre pleinement . Par contre , c’est bien , il y a des cours d’informatique . Je vais pouvoir commencer les cours d’informatique en ligne .

Ce soir , j’ai assisté à une webconférence sur « Gagner et réussir  » de Home Success . Pascal Desière . J’y ai appris que ce que l’homme devient est ce qu’il croit pouvoir devenir . Ainsi c’est la démonstration de la foi , l’homme est ce qu’il croit être , l’homme est le fruit de ses pensées . Je suis en train de lire un livre  » la vérité pour guérir  » qui conseille de tenir un journal . Voilà , c’est ce que je fais en écrivant , ayant enfin retrouvé mes cahiers . Il faut aussi que je me pose la question sur ce que je désire , ce que je veux . Je suis aussi des cours sur  » le pouvoir de l’attraction en action  » de David KOMSI , des vidéos qui me coûtent 85 euros pendant 6 mois jusqu’au mois de juin . Mais qu’est-ce que je veux vraiment ? La webconférence disait que réussir sa vie , c’est accomplir son idéal . Je vais commander « Gagner et réussir  » à 66 euros . Même si je n’en ai pas les moyens , il faut bien que je fasse avec : j’en ai besoin .Besoin d’investir dans mon avenir .

J’espère être le plus vrai possible . Je n’ai toujours pas arrêté de fumer et je n’arrive pas à ne pas fumer l’après-midi en ne prenant que des pastilles à la Nicotine à la place , comme me l’a conseillé l’infirmière tabacologue . Demain , je dois aller à l’atelier mémoire organisé par la tabacologue par contre je n’ai pas envie d’aller au bowling jeudi ave le CATTP , cela me déboîte le poignet et je n’aime pas tellement le bowling : au début des parties je commence toujours à faire pleins de Strikes puis la fatigue arrivant dans mes mains et les poignets endoloris , je n’arrive plus du tout à lancer la boule correctement et ne fais plus tomber une seule quille .

J’en ai marre de ma vie mais faut faire avec . Je ne sais pas ce que je veux . 23h10 * 🙂

Samedi 31 juillet 2010

-1h30 : Je crois que l’ Univers m’aide à trouver le sens de ma vie . A la rentrée , je vais m’inscrire en cours de psychologie en auditeur libre . Cela va me permettre d’avoir accès à l’enseignement universitaire de psychologie et pourquoi pas , par la suite , écrire des livres à partir de ce savoir pour aider les gens . Oui , ma mission est que les gens souffrant aillent mieux . C’est vrai que c’est un peu bête de ne pas valider ce nouveau savoir par des examens officiels mais mon statut de adulte handicapé risque de m’empêcher de faire les stages de 3ème année de Licence , d’être accepté pour faire des stages . Enfin , je peux commencer par auditeur libre et voir par la suite si je peux m’inscrire en étudiant de pleins droits dans une université .

A Clermont Ferrand , les cours sont moins chers ( 130 euros ) et durent trois années en tant qu’auditeur libre mais est-ce seulement réservé aux départements limitrophes ? Je voudrais tant avoir accès aux trois années de licence … A Paris VIII ( 176 euros) , il semblerait que ce ne soit que la première année … Enfin , je vais leur téléphoner pour savoir. Il faut aussi que je vérifie les prix de l’ Université de Reims . Peut-être qu’à Clermont Ferrand on peut assister aux cours en auditeur libre sans être forcément étudiant des départements limitrophes ( de la région) .

Je préfère être auditeur libre à Reims ou à Clermont Ferrand , avoir tout le cours de licence qu’à Paris où je regretterai de ne pas passer les examens , cela me cause plus d’angoisse d’étudier à Paris ou de valider mes acquis là-bas . ( Contradiction ) . A Paris , il me semble qu’il faille valider mes études et cela m’angoisse alors qu’ailleurs cela ne me cause pas de problème d’être auditeur libre par correspondance pourvu que je fasse les trois années de licence .

De même , aller étudier sur place à Rouen me cause aussi des problèmes ( ils ne font pas la psychologie à distance ) = passer les examens , faire des stages , aller sur les lieux , déménager … Peut-être qu’au plus c’est loin , au moins cela m’engage , émotionnellement … A Paris , ils risquent de s’apercevoir que j’ai déjà fait une année de licence d’anglais à la Sorbonne où j’étais inscrit par correspondance en 2005-2006 mais je n’ai pas suivi toute l’année car dès que j’ai eu à l’époque un ordinateur pour la première fois , j’ai voulu essayer tout ce qui existait sur internet et suis tombé dans une addiction aux tchats où j’y passais des heures jour et nuit , ne sachant à l’époque pas encore très bien écrire au clavier ; j’abrégeais en syllabes phonétiques et y ai perdu une bonne partie de mon orthographe et de ma grammaire française . En plus pour étudier des poèmes en Anglais , c’est difficile à moins de savoir exactement où se placent les accents des mots que les Anglais prononcent , sans les avoir appris à l’oral , car en poésie ils ne comptent pas en vers ou en pieds comme nous autres Français mais où sont les accents toniques dans les phrases . Bref , j’ai laissé tomber , c’était trop dur pour moi , c’était surtout l’anglais écrit au lycée que j’avais appris et réussi quant à l’exacte prononciation des mots , j’avais évidemment des lacunes … Donc à Paris ( comme à Rouen) , ils risquent de s’apercevoir que j’ai fait déjà une Licence 1 d’ Anglais et que je suis au bout de mes six années consécutives autorisées dans les Universités françaises ? Cela me fait peur de ne plus avoir le droit d’étudier à l’ université ! Ou alors , on commence par Paris et on verra ensuite … 3h15* 🙂

28 décembre 2005 : Texte de Maman qu’elle a composé sur mon premier ordinateur : « Neige »

Aujourd’hui , la neige est tombée sur la campagne ! Tout est recouvert de blanc , elle continue à tomber , bientôt nous ne pourrons pas sortir de la cour . Il y a très longtemps que nous en avions eu autant, personne n’est encore venu salir le jardin . ALTESSE s’en donne à coeur joie dans la neige , mais elle rentre pleine de neige et se secoue sur le tapis . Vive l’hiver ! et ses joies !

Marie-Claire , le 28 décembre 2005 .

Mardi 27 septembre 2005: Visite chez un ancien psychiatre qui s’est occupé de moi dix ans auparavant …

Faut-il vraiment se laisser vivre ?

Rappelons-nous tout ce que mon ancien psychiatre de l’hôpital de jour d’ Yvetot , où mon infirmière référente m’a accompagné pour le revoir en rendez-vous exceptionnel , m’a dit ce matin :

Tout d’abord , je lui ai parlé de trois projets professionnels : faire des études de psycho . Je lui ai parlé des livres que j’avais lus dernièrement : « Les jardiniers de la folie  » d’Edouard ZARIFIAN ; « Petit anxieux/grand anxieux » ;  » la peur des autres : timidité et phobie sociale  » ; « Comment gérer les personnalités difficiles » ; aux éditions Odile Jacob .

– tout cela m’avait passionné et je me sentais dans mon élément ; il n’y a que « La peur des autres  » et la phobie sociale qui m’avait renvoyé à moi-même , d’ailleurs j’ai eu du mal à acheter ce livre quand je l’ai vu dans les Ardennes , ce n’est qu’en rentrant à Fécamp qu’après avoir lu les autres je l’ai acheté .

-Lire ces livres m’a permis de voir si je pouvais faire de la psychologie comme je l’ai toujours voulu . Je lui ai aussi dit que maintenant je cherchais un livre sur le délire mystique pour voir la différence entre ce qui est normal en tant que foi chrétienne et où est la limite du pathologique ; il m’a répondu le mysticisme . Je lui ai d’ailleurs expliqué que la dernière fois où l’on s’était vu en 1998 , je venais de ma convertir à l’église évangélique ; puis que je l’avais quittée de 2000 à 2003 , et que je voyais que maintenant pour certains chrétiens évangéliques , ils n’étaient pas aidés lors de souffrances psychologiques ou mentales .

-D’autre part , je lui ai parlé de mon projet pour faire des études d’anglais , comme j’avais réussi cette matière avec 18/20 au Diplôme d’ Accès aux Etudes Universitaires (DAEU A) au mois de juin mais que cela allait peut-être m’amener à devenir enseignant et que je voulais son avis sur le fait de rentrer dans la Fonction Publique alors que j’ai été malade . Là-dessus , il m’a répondu que de toute façon , je serai loin d’être titularisé et que je devrai faire mes preuves chaque année et renouveler mon contrat .

-C’est à peu près la même chose pour le concours d’assistant bibliothécaire : En fait , le statut de travailleur handicapé est bien sur le papier mais dans la pratique il faut faire ses preuves même si l’employeur est tenu d’exiger moins de rendements qu’une personne ordinaire .

-Pour conclure , il a trouvé que l’animatrice de radio chrétienne qui m’a conseillé de travailler un peu plutôt que de passer toute la journée à lire la Bible et à prier afin de ne pas attraper un tempérament mystique était d’un conseil sage et avisé , j’ai d’ailleurs dit au psychiatre que l’on ne pouvait pas se fier à moi en matière de religion car j’étais plutôt extrémiste et qu’heureusement tous les évangéliques ne sont pas comme moi !

Je lui ai aussi parlé de faire un BTS Tourisme mais là , c’est une autre histoire , d’ailleurs je ne me suis pas encore renseigné cet après-midi à savoir s’il y avait une limite d’ âge pour passer ce BTS . .. 🙂

Vendredi 16 septembre 2005 : à propos de la peur des autres

  • Que vais-je faire maintenant ? D’abord, mettre de l’ordre dans mes idées :

Aujourd’hui ( c’est-à-dire vendredi 16 septembre 2005 ) , j’ai appris trois choses essentielles : pour vaincre ses phobies sociales , il faut :

1- Ne pas fuir : s’y exposer le plus souvent possible et minimum 30 à 45 minutes pour que l’angoisse diminue dans une situation donnée en se faisant accompagner éventuellement les premiers temps .

2- Mieux communiquer en se détournant de ses sensations de gênes physiques ou psychologiques , se détourner de soi pour se concentrer sur la situation , l’extérieur , la conversation ou autrui .

3- penser autrement en changeant ses cognitions face à la peur de paraître ridicule ou jugé par l’autre , en un mot : s’affirmer , dédramatiser ,  » avoir des pensées constructives » .

Je pourrais , par exemple , recopier le résumé du livre LA PEUR DES AUTRES aux éditions Odile Jacob sur un autre document , pour m’exercer à dactylographier .

Voilà quelques situations pour lesquelles j’ai du mal à m’affirmer et sur lesquelles je dois m’affirmer :

  • parler avec des gens dans un groupe , lors d’un pot , d’un vin d’honneur , après une réunion ou après un culte ( c’est le plus dur) .
  • peur d’aller travailler dans des endroits inconnus : je cherche à me sécuriser , j’ai besoin d’être protégé .
  • peur de retourner dans des endroits où j’ai l’impression de m’être ridiculisé (situation d’évitement ) .
  • affirmer des choses et ne pas avoir le courage de les assumer ( ne pas répondre quand on m’appelle dehors ou que j’ai l’impression qu’on m’interpelle par la fenêtre ouverte quand je lis à voix haute ou mets de la musique chrétienne – même si j’ai arrêté d’en faire exprès ) .
  • la prochaine fois , j’irai voir dehors plutôt que de continuer dès que j’entendais quelqu’un crier même si ce n’est pas pour moi au lieu de m’en vouloir , de m’entêter et de culpabiliser par paranoïa ;
  • peur de distribuer des tracts sur l’évangile dans les boîtes aux lettres . La prochaine fois , si je le fais à nouveau , ce sera sur Fécamp en compagnie d’un ou d’une chrétienne au lieu de mon village tout seul en pleine nuit pour ne pas être remarqué .
  • être impressionné par les personnes d’autorité : par exemple ne pas savoir dire quelque chose au pasteur , parler de futilités en pensant qu’il en sait plus que moi et que cela ne sert à rien d’y ajouter .

VOILA ! TOUT CELA EST A TRAVAILLER … 🙂

Mercredi 6 janvier 2010 : « Devenez ce que vous êtes » (Nicolas PROUPAIN)

-15h45 :  » Devenez ce que vous êtes : Une méthode complète pour trouver sa voie  » – Nicolas PROUPAIN , livre , Editeur : ESF :

  • 1 Faire ce que je dois faire pour survivre .
  • 2 Faire ce dont j’ai besoin .
  • 3 Faire ce qu’il << faut << faire à contrecoeur .
  • 4 Faire ce que je veux .
  • 5 Faire ce que je désire .
  • 6 Faire ce que j’ai choisi .
  • 7 Faire ce que j’aime .
  • 8 Faire ce qui me transcende .

%d blogueurs aiment cette page :