Lundi 28 janvier 2019 : MON « TEMOIGNAGE « 

Ecrit et publié sur Facebook le 28 janvier 2019 :

MON TEMOIGNAGE

Je suis devenu chrétien évangélique en écoutant une ancienne radio locale chrétienne quand je suis arrivé à Yvetot (76) en 1993 pour aller à l’hôpital de jour (je suis maniaco-dépressif) car à l’époque il n’y en avait pas sur Fécamp, Radio Fraternité . D’abord ce que j’aimais sur cette radio c’est qu’il y avait des émissions pour enfants le mercredi puis des gens originaires de la ville m’avaient dit d’arrêter de l’écouter car selon eux c’était une secte alors je me suis branché à Super Nana sur Skyrock (la “débauche totale” entre guillemets : ça ne pourrait plus passer aujourd’hui , mais elle me faisait beaucoup rire et avait un grand cœur pour remonter le moral des personnes en difficulté qui passaient à l’antenne -elle vérifiait toujours que les secours avaient bien été appelés par son équipe si jamais quelqu’un avait avalé trop de médicaments et laissait parler librement les pasteurs tziganes sur les routes de France qui annonçaient leurs dates et lieux de rassemblements évangéliques -, bien sûr question grossièretés il aurait mieux valu continuer à écouter Macha Béranger dans “Les nuits sans sommeil” de France Inter pour des oreilles plus chastes mais on n’y rigolait pas autant !) … Après j’ai intégré une troupe de théâtre, le Théâtre En Face , c’était du théâtre contemporain assez morbide du reste mais je pensais qu’il fallait passer par là pour un jour jouer de la comédie comme Jacqueline Maillan qui était mon actrice préférée .Un coup , un mercredi matin , sur le marché d’Yvetot ,un pasteur , Gilles LESIEUR ,après le spectacle d’évangélisation de rue d’un jeune hollandais qui dessinait sur un tableau de bord (ou un “paperboard” j’ai oublié le terme : je recommence à mélanger toutes les langues ! ) , m’a donné un évangile de Jean que j’avais lu en entier sitôt rentré chez moi , mais je l’avais mis de côté car je trouvais le mot “péché” trop dévalorisant et culpabilisant car à l’époque ,je lisais pleins de livres de développement personnel et de pensées positives comme ceux de Louise L.Hay que je relis souvent à l’occasion encore aujourd’hui car cela m’aide à chasser les idées noires que m’inspirent la société et le monde quand j’écoute les infos ou regarde les journaux télévisés. Cela me mine et j’ai besoin de “ garder mon cœur plus que tout autre chose” pour donner de l’amour à mon entourage , comme dit la Bible .Puis , quatre ans plus tard ,en 1997 , je suis entré chercher un colis alimentaire pour aider un vieil homme qui avait le pied dans le plâtre à l’église évangélique Elim d’Yvetot qui venait de s’implanter à la place d’une salle de jeux de billard sans alcool. Pour moi c’était étrange ce mot Elim, c’était quoi : des élimiens des elohims ? Comment ils s’appelaient? Je ne savais pas qu’en français courant on aurait traduit cela par l' »Oasis » où Moïse et les Hébreux ont fait leur seconde halte dans le désert après leur fuite d’Egypte où ils avaient été esclaves et maltraités par le nouveau pharaon d’alors .Puis, en réécoutant chez moi Radio Fraternité au fil du temps et en assistant à plusieurs cultes ,un jour j’ai fondu en larmes dans cette église grâce au chant « Dieu tout puissant » qui disait: “Quand par les bois ou la vallée profonde j’erre et j’entends tous les oiseaux chanter… : Dieu Tout-Puissant que tu es grand !” . C’est sur cette parole que Jésus m’a touché car cela me rappelait les trois bois que je traversais à 18-19 ans entre Froberville et Vattetot-sur Mer souvent à pied pour aller voir des amis musiciens qui m’avaient hébergé un moment dans une cabane à oies que j’avais aménagé pour dormir car j’avais quitté la maison pour me mettre à l’abri des crises d’alcool méchant dans lesquelles avait plongé un de mes grands frères suite à sa rupture avec la femme de sa vie – Alain décédera plus tard en 1994 à 34 ans : c’est dommage , c’était un super grand frère quand il était sobre ! ….- . Bref, à l’époque j’aimais beaucoup les arbres et les forêts et chantait souvent des chants catholiques à Dieu en marchant des kilomètres à travers !(J’avais été organiste et jouait la messe régulièrement à Froberville et à Yport , petits villages de Normandie pour remplacer la “bonne du curé” quand elle était malade :je ne sais pas comment on appelle ça en français correct : une “aide aux prêtres” ou “sa gouvernante”, programme musical que j’allais préparer chez quatre petites religieuses bénédictines en fin de vie qui logeaient à la Communauté de Caulmont ancienne communauté protestante et catholique à la sortie de Froberville sur la route d’Etretat , mais qui n’existe plus aujourd’hui, “soeurs bénédictines “qui avaient travaillé comme infirmières toute leur vie à l’ancien hôpital de Fécamp) C ‘est donc là-dessus que Jésus m’a touché une première fois ensuite j’ apprenais à le connaître davantage en écoutant les émissions de Radio Fraternité chez moi qui mêlait à la fois de la musique chrétienne et des chansons françaises courantes entre deux et quand je téléphonais à la station , l’animatrice radio principale de l’époque , Micheline BRISOT , aujourd’hui à la retraite et qui m’a beaucoup aidé dans mes premiers pas de nouvelle vie chrétienne et à qui je dois tout de m’avoir fait découvrir le monde évangélique et a été l’instrument d’une large part de mon salut entre les mains du Seigneur ainsi qu’à beaucoup de gens du Pays de Caux qui tombaient sur la radio , et grâce aussi à ses prières au téléphone et dans la station pour sanctifier les ondes de la bande FM et propager l’évangile avec onction, – sachons honorer de tels anciens !- ,me demandait quelquefois de vérifier à l’écoute si jamais la chanson d’un ou d’une chanteur(-se) de variétés parmi toutes celles qu’elle avait programmées ne faisait pas allusion à Marie ,l’une des idoles préférées de beaucoup de catholiques , dans telle ou telle strophe -il fallait veiller à ne pas mettre trop de pierres d’achoppements pour les auditeurs – ,pour laquelle déjà, je ne supportais pas qu’on la prie quand j’allais à la messe car je me disais souvent: comment peut on déranger une mère qui avait vu mourir son enfant sur une croix : quelle horreur! qu’on la laisse tranquille en paix dans sa mort et qu’on respecte sa souffrance d’avoir perdu un fils ! Il faut laisser les morts en paix ! Dans l’image que j’avais d’elle je me la représentais toujours déchirée de douleurs à genoux les mains tendues vers son fils mourant crucifié : quelle horreur ! C’était d’ailleurs ma principale question ou mon faux problème : j’allais consulter des prêtres et des psychiatres et psychologues en leur demandant pourquoi je n’arrivais pas à accepter Marie en tant que Vierge Mère de Dieu qui apparaissait à certains endroit du globe comme à Medjugorje en Yougoslavie dans les années 1990 et bien évidemment autrefois à Lourdes . Avais-je donc un problème à aimer vraiment ma propre mère ? Je préférais m’adresser à Dieu directement qu’à ses saints, sans lui donner de nom particulier .Je n’avais pas compris alors que Jésus était le seul chemin et le seul nom pour aller à Dieu ! (« Je suis le chemin , la vérité et la vie : nul ne vient au Père que par moi  » Jean 14:6) .Il vaut mieux souvent s’adresser directement au patron qu’à ses subalternes : Voilà en somme ce que je pensais depuis presque toujours, ayant pourtant été un catholique très pratiquant car j’avais appris les grandes orgues et le piano depuis l’âge de onze ans et j’accompagnais les messes ,les mariages et les enterrements à Froberville et à Yport régulièrement de l’âge de quinze à la vingtaine dépassée . J’ avais le service de deux messes à préparer tous les dimanches et quelquefois le samedi soir à Fécamp les messes anticipées , en réécrivant les partitions à la main toute la semaine ,même au lycée pendant les interclasses assis par terre dans les couloirs en attendant les professeurs pour entrer dans la classe car il y avait une commune où les gens chantaient un ton plus bas que l’autre et je ne sais pas transposer directement en jouant du clavier .De toute façon j’arrête de me prendre la tête avec cela : je ne veux pas apprendre à le faire mentalement , c’est plus simple de réécrire ses partitions musicales . En revanche à Yvetot je ne suis jamais allé à la messe ou si des fois j’y entrais assis au fond pour les différentes lectures de passages de la bible et m’en allais juste après car il n’y avait que cela qui m’intéressait à la messe : la lecture des écritures saintes = la « Parole de Dieu »=la Bible . Le reste , peu m’importait.
Bref c’est surtout dans ma chambre et mon salon que j’ai rencontré Jésus , qui m’a aimé et a été le seul à m’accepter comme je suis (j’étais homosexuel ou plutôt transsexuel, ce qui m’a valu plusieurs tentatives de suicide à l’adolescence car toutes les religions sur Terre me condamnaient , et il semble que de l’autre côté on ne voulait pas de moi non plus !)et que j’ai appris à mieux comprendre la Bible à travers les émissions de Radio Fraternité , surtout qu’ il y avait pleins de passages que je comprenais de travers à cause des influences ésotériques des Rose-Croix et du Monde du Graal dont j’achetais avant les revues à la Maison de la Presse au rayon astrologie qui était ma passion depuis l’âge de 15 ans .Grâce à Radio Fraternité –qui a été remplacée vers 2007-2008 par le réseau Phare FM- , j’ai jeté tous mes livres d’astrologie et de sciences occultes car Dieu défend à ses enfants de pratiquer cela et ai par la suite été baptisé d’une profonde paix divine que je n’avais jamais ressentie jusque là , même dans mes états de relaxations qu’on pratiquait autrefois à l’hôpital de jour d’Yvetot ou quand je me mettais en auto-hypnose avec des cassettes ou des CD que j’ai jetés aussi par la suite pour m’éloigner des œuvres du diable. Ensuite j’ai pris le baptême d’eau en 1998 à l’âge de 26 ans à Rouen car il n’y avait pas de baptistère dans l’église évangélique d’Yvetot et ce jour là , il y a eu beaucoup de miracles et de guérisons , je me souviens du prénom d’un enfant de sept ans qui s’appelait Sergueï qui avait des problèmes de motricité pour tenir debout et que les parents portaient dans les bras qui s’était mis à courir dans toute l’église! et alors que je me suis relevé de l’eau et que le pasteur Gilles Lesieur m’a imposé les mains , j’ai reçu le baptême du Saint-Esprit et me suis mis à parler en d’autres langues et à prier pour les malades jusqu’à la fin du service de baptêmes … Ensuite fin 1999 , je suis revenu habiter à Fécamp car je trouvais le pasteur d’alors plus doux quand il prêchait (il s’emportait moins dans le Saint-Esprit en haussant le ton !) ; et depuis je fréquente l’église évangélique Assemblée de Dieu de Fécamp, où je vais de temps en temps ,et où j’y ai vu se succéder pas mal de pasteurs tous différents les uns que les autres au point de vue humain mais ayant la même pensée spirituelle et les sentiments qui étaient en Jésus-Christ et je passe aussi beaucoup de temps à prier via internet et ai été modérateur de la chapelle de prières du  » forum de Siloé » de 2005 à 2010 (maintenant en lecture seule) et en 2010 après le décès de la femme de mon frère aîné et cherchant ses souvenirs sur internet , j’ai connu Facebook et alors , et alors ? … eh bien j’y passe le plus clair de mon temps-je n’ai que ça à faire- et ne fous presque plus rien !!! MDR 😀 QJVB !

Vendredi 18 mars 2022 : « Adieu la spritualité ? »

Réponse à David KOMSI sous sa vidéo du 12 mars 2022 sur YouTube intitulée  » ADIEU la SPIRITUALITE , j’arrête TOUT ?  » :

« Comme je te comprends David KOMSI ! Si tu permets , je vais te partager ma propre expérience si tu restes bien ouvert d’esprit à cela même si ça peut te rebuter un peu mais je crois que cela peut t’aider à y voir plus clair . En 1998 , à l’âge de 26 ans , je suis devenu chrétien évangélique après avoir fait le tour de presque tout ce qui peut être connu comme sectes et religions sur Terre , du Catholicisme , aux religions orientales , aux Indiens d’Amérique , aux Aztèques , aux Rose-Croix , au Monde du Graal de Abd-Ru-Shin que l’on trouvait à l’époque en magazines dans les Maisons de la Presse , aux écrits de Krishnamurti que possédait un de mes frères aînés , aux témoins de Jéhovah , au Coran , au Bouddhisme , au Tao , à la Scientologie des livres de Ron Hubbard , à l’astrologie ( ma première passion à l’âge de 14-15 ans ! ) et à la psychologie , aux sciences humaines , à la sophrologie , à la pensée positive des livres de Louise L Hay que je relis encore maintenant de temps en temps pour me détendre , etc. Bref je cherchais partout une spiritualité qui me convenait ! Mais quand tu deviens  » disciple de Jésus-Christ seul  » , c’est-à-dire un « vrai » chrétien , tu es alors  » dans le monde mais plus du monde » comme Il le dit dans les évangiles . Plus rien ne t’intéresse vraiment de ta vie passée de manière naturelle ( ou surnaturelle je ferais mieux de dire) car tout l’essentiel des philosophies humaines et des croyances sont contenues dans la Bible , tu deviens « une nouvelle créature avec un coeur nouveau » (  » Les choses anciennes sont passées , voici tout est devenu nouveau » ( 2 Corinthiens 5 :17 ) – tu peux vérifier les références bibliques dans n’importe quel moteur de recherche sur internet en tapant le mot  » bible  » à la fin de la phrase – ) et « on n’en finirait pas si on devait faire un grand nombre de livres , et beaucoup d’étude est une fatigue pour le corps » ainsi que l’écrit l’ « Ecclésiaste » (chapitre 12 verset 12) , un des premiers livres qui composent la Bible qui était mon préféré au début de ma conversion et qui pour moi résume bien tout l’ensemble de la Philosophie que j’ai étudiée en Terminale au lycée et la découverte du Bonheur ! Et en t’écoutant David , je vois que tu es tombé dans le même piège dont parlent les évangéliques entre la distinction entre une religion (ils disent souvent que Jésus n’est pas une religion) et la  » vraie » spiritualité ( on dit aussi entre la Loi des premiers livres de l’Ancien Testament et la Grâce du Nouveau Testament ) : en fait la religion c’est s’imposer des règles comme « ne touche pas , ne prends pas , ne goûte pas , préceptes qui deviennent pernicieux par l’abus et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes » (Colossiens 2 : 21-22) . En fait c’est comme quand , par exemple , dans les premières années où j’ai connu Facebook à partir de 2010, je ne faisais que m’auto-censurer entre ce que je pouvais publier ou non : ça c’est bien , ça c’est pas bien , ça va heurter des âmes fragiles , ça va blesser quelqu’un , il faut que je sois un exemple etc. même si ce n’était souvent rien que pour repartager des blagues ou des panneaux qui me faisaient encore bien rire depuis mon « monde d’avant » pour détendre l’atmosphère ,  » Tout est permis mais tout n’est pas utile , tout est permis mais tout n’édifie pas .  » ( 1 Corinthiens 10:23 ) , ( même des blagues de sexe et d’argent quand , à l’occasion , je laissais tomber tous mes scrupules mais souvent je les supprimais les jours suivants après avoir entendu telle ou telle prédication de quelconques pasteurs sur internet qui me ramenait à être plus raisonnable dans ma manière de vivre la liberté en Christ … Dieu n’est pas contre la prospérité : c’était même le signe d’une vie bénie chez les premiers protestants !) alors que Dieu nous accepte totalement comme on est et connaît très bien nos qualités et nos faiblesses humaines , rien ne lui est caché , pas la peine de faire semblant d’être un Super Spirituel , un « SS « ! comme j’aime à plaisanter , bref de faire l’hypocrite derrière un visage toujours souriant en public et de singer la joie de vivre même quand ça ne va pas comme font certains gourous ou religieux ! … Et puis , je ne suis pas toujours « en Christ » dans la vraie vie , je suis bien obligé de parler de choses banales du quotidien , des actualités de temps à autre , des derniers livres de développement personnel ou de psychologie que j’ai lus , de mes dernières découvertes sur internet , etc. notamment dans les milieux où il est hors de question d’afficher sa religion … Ainsi c’est comme si tu t’étais laissé entraîner , David , pour prendre une image biblique , dans ta propre spiritualité , vers l’Arbre de la connaissance du bien et du mal plutôt que de te laisser inspirer par l’Arbre de Vie . L’essentiel de la vie chrétienne normale c’est d’abord d’avoir une relation personnelle et une connaissance intime de Jésus-Christ ressuscité , et surtout de Vivre une vraie libération et de lâcher prise sur les notions de bien et de mal , de morale et de jugement , incarner l’Esprit de Jésus ( = le Saint-Esprit ) dans un corps au plus profond de soi ( « recevoir Jésus dans son coeur » ) , le cristalliser dans la matière ( ou christ-alliser ?! ) comme tu dis dans ta vidéo que je viens de réécouter , être vrai et Le laisser vivre et s’exprimer en soi et à travers soi ,<< laisser Jésus faire plutôt que Lucifer<< , pour prendre un de mes jeux de mots favori , laisser transparaître ou s’exprimer l’ « homme intérieur » naturellement ,  » Christ en vous , l’espérance de la gloire !  » (Colossiens 1:27 ) ; en un mot , nous aimer les uns les autres et pardonner et se pardonner soi-même avec l’aide de Dieu !  » C’est pour la liberté que Christ vous a affranchis . Demeurez donc ferme et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude  » ( Galates 5:1 ) . Bref , retrouver la foi d’un petit enfant et arrêter de trop s’auto-analyser mais croire simplement ce que dit sur nous ce Dieu qui nous aime et nous connaît mieux que nous-mêmes et veut nous donner le meilleur dans la vie (  » Bien aimé , je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé , comme prospère l’état de ton âme  » 3 Jean 1 :2 ) à travers une lecture ( ou écoute en audio) toujours renouvelée et rafraîchissante de la Bible – notamment le Nouveau Testament – qu’on a vite tendance à oublier dès qu’on redevient trop accaparé par le monde et ses soucis … Par ailleurs , je comprends bien ton expression d’arrêter de vivre au sommet de la montagne et de redescendre un peu car autour de nous les gens continuent à vivre , se marier , élever des enfants , vieillir , partir , travailler , voyager , faire la fête , le monde continue de tourner sans nous alors que la majorité des chrétiens restent entre eux sur la Montagne dans leur communion et osmose et réjouissances avec Dieu , dans les hautes sphères de la louange et de l’adoration alors qu’à un moment ou un autre , pour ceux qui sont appelés à évangéliser , il faut bien retourner au charbon , redescendre dans la mine ou la  » vallée des larmes  » comme la nomme la Bible ( » la vallée de Baca  » ), dans un monde qui ne nous amuse plus , pour aller rechercher les âmes qui se « perdent », se faire semblables à tous , « se faire tout à tous » ,faire comme si on n’était pas un « saint = mis à part pour Dieu  » alors qu’on l’est vraiment comme dit l’apôtre Paul dans ses épitres , pour repêcher ceux qui veulent bien entendre ou accepter notre message de la Bonne Nouvelle du Salut en Jésus-Christ .  » Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité  » ( 1 Timothée 2:4 ) . Voilà en gros ce que je voulais te partager sur le vécu de ma spiritualité à caractère religieuse , je ne voulais pas faire du prosélytisme ici mais je me sentais en devoir , spécialement aujourd’hui , bien que je te connaisse et apprécie tes programmes et formations depuis des années , de te partager ma propre expérience qui a peut-être des résonnances ou des parallèles et trouve un écho avec la connexion et la présence à ton être intérieur que tu vis depuis ces dernières années dans cette évolution que j’aime bien et que je respecte aussi . Tu es un être « merveilleux » (parole de Dieu) ! Je t’embrasse bien fort ! Bien à toi ! Amicalement 🙂 « 

David KOMSI : « Merci d’avoir pris le temps d’écrire un témoignage aussi détaillé Sylvain et de nous partager des choses intimes. »

Ecclésiaste : https://emcitv.com/bible/audio/ecclesiaste.html

Vendredi 18 février 2022 :  » Apprendre et transmettre le savoir « 

( Demande d’aide sur Facebook ) :

06h00 : – Moi :  » Les gens qui enseignent à s’enrichir écrivent des livres sur comment devenir riche et deviennent riches ainsi en les vendant mais que penser des coachs ? Est-ce la même chose ? Ils cherchent partout un sens à leur vie , quoi faire de leur vie pour devenir ensuite des sortes de conseillers d’orientation : qu’en pensez-vous ? – Je dirais aussi : on apprend à l’école ce que l’on va enseigner aux enfants en devenant professeur à notre tour : Est-ce là aussi une vanité ? Et il y a aussi des formateurs qui apprennent à faire des formations pour devenir formateur ! … Peut-être que je raisonne mal mais j’ai besoin surtout de votre opinion en ce qui concerne le métier de coach pour moi-même ! Merci d’avance pour vos réponses 🙂 « 

  • Cécile CARDONA ( Naturopathe ) :  » Je vais te donner mon avis qui n’engage que moi . Je crois qu’il y a des personnes dont la mission de vie est d’apprendre et de transmettre le savoir . Ces personnes ne le font pas pour devenir riches . Elles savent que la vraie richesse est ailleurs au plus profond de l’être humain dans les qualités humaines . Ces personnes n’ont pas forcément besoin d’écrire des livres ( mais souvent leur entourage les pousse à le faire ) car ils préfèrent transmettre directement aux personnes . C’est ce qui les rend heureux et c’est ce qu’on aime aussi chez eux . Mon premier mentor est un vieux monsieur , un gemmologue , il m’a donné le goût d’apprendre et aussi le goût de transmettre . C’est un chemin personnel . Mais tu es sur ta voie … fais toi confiance 🙂 « 

-Moi :  » Oui c’est cela le mot qui me manquait et qui en fait a du sens :  » transmettre  » est une vraie mission de vie , on peut en faire un vrai métier qui a sa parfaite utilité : J’ai passé ma vie à apprendre et aussi partager mes connaissances ou mes dernières découvertes à qui veut bien les entendre ou plutôt à tous ceux qui me demandaient ou dont je sentais qu’ils en avaient besoin . J’ai le regret de n’avoir pas été psychologue cependant j’aurais peut-être eu du mal à soigner les gens en face à face , c’est-à-dire dans un cabinet privé ( c’est peut-être une excuse pour ne pas avoir osé déménager plus jeune à Rouen pour poursuivre mes études ! ) ; mais je crois que d’ici les prochains mois je vais créer un site ailleurs que sur Facebook où je m’exprime uniquement depuis une douzaine d’années , ou bien tourner des vidéos telles que celles de Nathalie MARTIN , coach en éveil de conscience , que je viens de découvrir sur YouTube , que je n’aimais pas tellement au début et dont je viens de visionner presque toutes les vidéos depuis le week-end dernier ( elle a vraiment toutes les réponses à chaque problème rencontré dans la vie pour s’en sortir ! ) ou de devenir une sorte d’infopreneur pour tout redonner à grande échelle . Cependant , en suivant la formation de Naturopathe Connecté cette année , et en arrêtant de me voiler la face , je crois en fait depuis quelques semaines avoir dévié de chemin : la naturopathie m’intéresse beaucoup pour ma propre santé et la guérison physique de proches malades mais maintenant je sais , au fond de moi , que ce n’était pas pour en faire un métier mais plutôt pour accéder à toutes les formations de Delphine DIMANCHE , que j’ai connue par l’intermédiaire de David KOMSI il y a des années , au complet . Ce sera donc un complément : moi je suis plutôt thérapeute de la psyché ! Mais je ne vais pas abandonner les cours pour autant : ce serait dommage car , en plus , je me suis fait de nouveaux amis parmi le groupe d’étudiants et j’apprécie beaucoup les intervenants . Merci Cécile CARDONA ! Bonne journée ! 🙂  » 09h50*

  • Sandrine ( une Amie de toujours) :  » Ce que j’ai envie de te dire : Finis ta formation jusqu’au bout . Et après tu verras autrement . Toute formation amène un changement dans notre vie au quotidien et sur le long terme . Je l’ai vécu pour moi en retournant à l’école pour les espaces verts . J’ai beaucoup appris et ça nous renouvelle notre intelligence . J’ai compris que l’intelligence n’est pas faite pour stagner dans notre vie et donc elle ouvre la connaissance qui doit être partagée . Sinon on s’enterre avec notre savoir et à quoi bon de garder cela pour soi . C’est mon avis . Garde confiance et ne te relâche pas . Sinon c’est un gâchis en temps et en argent . C’est mon avis . Et je dirais comme la dame , garde confiance sur ta route . Tu ne sais pas quelles sont les réserves de Dieu qu’il a pour toi alors respecte cet engagement . Reprends courage .  » – Merci ! 🙂 ❤
  • Samuel :  » Si tu deviens coach dans quelque domaine que ce soit , il faut s’assurer que tu maîtrises un minimum la discipline et que tu aimes transmettre . Cela peut être un merveilleux travail / occupation si cela n’est pas que pour « devenir riche » … Eh oui , nous pouvons aussi nous faire coacher pour devenir coach car transmettre et soutenir des personnes , tout en étant en phase avec notre époque etc. , ne coule pas forcément de source .  » – Merci Samuel ! ❤ 🙂

Cécile CARDONA :

https://www.facebook.com/cecilecardonanaturopathe

Nathalie MARTIN :

https://www.youtube.com/channel/UCS8s0sBCsXjk6UrMVGjjg6w/videos

Delphine DIMANCHE :

https://www.youtube.com/channel/UCnF1gaTK11ax2pWCIdUp8-w/featured

https://www.facebook.com/delphinedimanchepro

David KOMSI :

https://www.youtube.com/c/DavidKOMSI

Mercredi 16 février 2022 : « Mon ermitage » ou comme je disais souvent « Ma vie , ce monastère . »( Mylène FARMER dans la chanson « Innamoramento » )

01h45 : J’envisageais d’écrire un texte sur ce blog « memoiresdunpsychotique.fr » , blog que j’ai démarré en octobre 2021 (depuis tant d’années que les psychologues me conseillaient d’en faire un ! ) , au sujet de la vie en retrait , l’impression que sa vie stagne , ou sur « l’immobilisme » dont parlait un coach que j’ai entendu sur YouTube ( Gabriel CLEMENT dans une vidéo sur la quelle je suis tombé par hasard ) car je me suis aperçu , en regardant en 2020 des clips musicaux datant de l’année 2010 à la télévision lorsque j’étais retourné à l’hôpital , que c’étaient des hits que j’écoutais encore régulièrement , que je croyais qu’ils venaient juste de sortir et que j’étais resté bloqué tout ce temps-là sur ma chaîne Hi-Fi . Que dix ou vingt ans à rester seul dans mon appartement ou aller seulement chez ma mère de 89 ans – ne sortir que pour aller chercher du tabac ( je n’arrive pas à arrêter de fumer depuis plus de vingt ans que j’essaye malgré toutes les méthodes possibles et inimaginables !) et aller une fois par semaine au cours de piano ou voir des psychologues – , passent vite , que le monde continue de tourner vite à l’extérieur et que je ne vois pas les gens de la ville changer , venir et partir , sans que je ne les ai vraiment connus . Que la vie continue sans moi : peut-être que je suis plus lent que les autres à  » réussir ma vie  » ?

Je me demandais hier si je n’allais pas cette semaine m’inscrire comme bénévole aux Restos du Coeur ou au Secours Populaire ou à la Croix Rouge (  » J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger  » ) , en entendant Nathalie MARTIN , la coach en éveil de conscience que je viens de découvrir sur YouTube et dont j’ai presque regardé toutes les vidéos dimanche et lundi même si au début je ne l’aimais pas , pour rencontrer les Fécampois d’aujourd’hui …

Mais cela me fait peur car j’ai tendance à reprendre toute la misère sociale et les problèmes des gens sur le dos ( ou alors manquerais-je d’amour envers les plus démunis ?!) ; et j’ai peur aussi de me retrouver confronté à des gens qui boivent ou qui se droguent , il y en a malheureusement de plus en plus ! ( Il faut aussi que je me protège) … Et je viens de trouver cette vidéo sur internet : « Japon : la vie en retrait des hikikomoris  » ( un reportage de France 24 ) . -J’avais déjà vu une émission sur les hikikomoris il y a deux-trois ans à la télé et j’en avais parlé alors à mon psychiatre . – Dans le coup , je viens de m’inscrire au site  » Hikikomori-France  » et ai rejoint leur groupe privé sur Facebook ! 🙂 04h00*

Nathalie MARTIN :

https://www.youtube.com/channel/UCS8s0sBCsXjk6UrMVGjjg6w

Vendredi 11 février 2022 : « Le test « 

11h50 : Il est presque midi et je suis en train d’attendre une infirmière libérale pour passer pour la première fois un test anti-Covid ; je suis debout depuis 7h50 mais je me doute qu’elle va venir à la fin de sa tournée puisque ce n’est pas urgent : elle n’a pas de médicaments ou de soins du matin à me donner ( à moins qu’elles m’aient oublié …) . Plusieurs de mes voisins d’immeuble sont en isolement chez eux mais moi c’est peut-être seulement l’hypertension qui m’empêchait de m’endormir avant-hier ( 17 et 15/8 couché ) et j’ai fait plusieurs nuits blanches depuis le week-end dernier à réarranger mon appartement et dégager mes livres de développement personnel et de psychologie – j’en ai vendu un lot de plus de 250 à 100 euros le tout à un ami de Facebook qui est venu les chercher hier matin , c’est la première fois que je vendais quelque chose à moi ! – car ils vont refaire tout l’immeuble et la résidence cette année( changement de portes et de fenêtres , installation de volets , radiateurs , cumulus , isolation , façade extérieure … ) . De plus , je suis sous anti-inflammatoires depuis une semaine pour l’arthrose du dos . Mais ce matin , ça allait mieux , je suis un peu plus reposé , j’ai dormi quatre heures la nuit dernière . .. En tous cas , pas mal de gens sur Fécamp ont ré-attrapé la Covid malgré les trois doses de « vaccins » , même l’église évangélique n’a pas été épargnée cette fois-ci : certains frères et soeurs sont hospitalisés et maintenant des jeunes en urgences depuis hier – J’ai de leurs nouvelles par WhatsApp !-

.Je voulais justement attendre un peu pour ne pas faire la troisième dose aussitôt qu’ils en ont parlé à la télé l’année dernière , en espérant que le gouvernement finisse par annoncer qu’il en abandonnait l’idée , puisqu’il était clair que cette dose ne servait à rien , puisque justement ce sont des injections qui concernent la première forme du Covid19 d’il y a deux ans ( début 2020 ) et non ses variants – ( on a le droit de rêver ! ) – mais pour la troisième dose c’est ma mère directement qui a téléphoné à l’hôpital pour nous deux au centre de vaccinations et je ne me doutais pas qu’elle aurait eu les rendez-vous aussitôt en moins de quinze jours fin novembre 2021 dès que les pouvoirs publics ont annoncé une troisième vaccination – et j’étais obligé de la faire si je veux continuer de prendre des cours de piano au conservatoire et n’y pas perdre ma place pour les prochaines années ainsi que pour aller voir des psychologues au service de tabacologie pour faire des topos de mes semaines , ils sont vraiment bien là-bas !

En ce qui concerne le premier vaccin au mois de février 2021 , je n’étais pas vraiment pour mais c’est mon médecin traitant qui a insisté pour me le faire , alors que j’y allais pour le dos (qu’il n’a même pas ausculté ce jour-là) , en disant alors « au plus vite tout le monde sera vacciné , au plus vite on sortira de cette crise sanitaire  » , bien avant que tous les médecins dans l’ensemble de la France aient le feu vert pour vacciner massivement et , sur le coup ,j’ai accepté car je ne voulais pas faire d’histoires ni argumenter avec lui mais qu’est-ce que j’ai dérouillé par la suite pendant trois jours ! : j’avais mal partout de la tête aux pieds ,c’était l’ Astra Zénéca . Ensuite , pour les deux autres , mon médecin ne s’est plus mouillé à cause des effets secondaires : sa secrétaire a tout transmis au centre de vaccinations installé à l’hôpital qui m’a recontacté chez ma mère pour le deuxième « vaccin » 8 semaines plus tard et ma mère en a profité , puisqu’on avait l’hôpital au téléphone, pour demander un rendez-vous en même temps que moi pour faire son premier . Là , c’était le Pfizer , et on n’a rien senti juste un peu mal au bras à l’endroit de la piqûre la nuit suivante mais après ça a été tout seul ainsi que pour le troisième quelques mois après !

13h35 : Elles disent que j’ai bien fait de les rappeler à 13h30 au téléphone , effectivement les infirmières venaient de finir leur tournée matinale et m’avaient oublié entre-deux ! Il y en a une qui va venir me faire le prélèvement dans le nez tout à l’heure … Dans le coup , je n’aurai peut-être pas les résultats ce soir et ma mère aimerait venir me chercher pour passer quelques jours avec elle – à condition que je ne sois pas positif au test ! – Il faut aussi que j’aille travailler mon piano sur un vrai piano acoustique chez elle pendant ces vacances de février , cela fait plus de deux semaines que je suis resté chez moi à Fécamp et qu’elle est seule aussi à la maison , car , en plus , depuis le début de la crise du Covid19 en 2020 et les premiers confinements , elle n’a pas pu reprendre ses activités habituelles dans la semaine au Club Familial qui n’a pas réouvert ses portes pour les personnes âgées (seulement pour les plus jeunes et les enfants) et retrouver ses copines … Maintenant , depuis deux ans , elle n’a plus que la radio et la télé tous les jours à lui tenir compagnie , elle ne voit plus personne physiquement , à part quelques fois en allant faire les courses et , en plus , obligés de porter des masques dans les magasins , les gens ne se reconnaissent plus pour la plupart : on a même des voisins proches à la campagne avec qui on s’échangeait les journaux de la région et qui venaient souvent voir ma mère qui sont décédés l’année dernière …

18h00 : Il y a toujours des découvertes à faire chez moi : En cherchant dans ma salle de bains des gants en plastique comme portent mes voisins qui sont en isolement , me rappelant bien en avoir vu un coup en allant à Lidl des lots pas chers de toutes les tailles et ne sachant plus si j’en avais achetés ou pas ce jour-là bien que j’en voulais , je viens de tomber sur des vomi bag médicaux , je ne savais même pas que j’avais cela ! Certainement ce sont des pompiers ou des ambulanciers qui m’en ont donné quand j’avalais pleins de médicaments … Je croyais que c’était des sacs à crottes qu’une amie m’avait laissés pour garder son chien ! Dommage que je ne planque plus des billets un peu partout comme quand j’étais adolescent !!!

19h28 : résultats d’analyse arrivés par email : Négatif : Je n’ai pas le Covid ! – cependant il faut que je continue d’observer les gestes-barrière car on assiste à une véritable épidémie locale , les autres régions je n’en sais rien ! 🙂

Jeudi 10 février 2022 : « L ‘ inflation »

04h30 : Quand je pense que hier au téléphone avec Marie-Laure , une amie d’enfance qui m’a retrouvé ces dernières années sur Facebook et avec qui je retrouve le goût de discuter pendant des heures au téléphone ( comme quand je suis revenu de Sceaux , une clinique pour étudiants , à 18 ans , et que j’appelais toutes les copines et copains du pavillon que je m’étais faits là-bas , dispersés dans toute la France : Bonjour la facture de téléphone de ma mère à l’époque ! on payait à la minute si ce n’est à la seconde suivant diverses régions : Je m’en suis longtemps voulu à ce moment-là ! ) , je lui disais que pendant toutes les années 1990 avec au début 2300 Francs jusqu’environ 3200 Francs en 2003 avant le passage à l’ Euro , je m’en sortais très bien , je faisais mes courses deux fois par semaine à E.Leclerc , je m’achetais un paquet de cigarettes par jour , j’avais même de la monnaie pour aller retrouver des amis presque tous les soirs dans un bar sélect où je consommais une à trois Adelscott à 15 Francs le verre ( ce qui était du luxe pour une bière ) , allais quelques fois y manger le midi au restaurant ou achetais des pains bagnat en boulangerie ou des sandwichs complets et à différents pâtés artisanaux à des restaurants de terroir normand souvent arrivé le vendredi où j’en avais marre de faire à manger de toute la semaine , invitais aussi pleins de gens à rester manger chez moi ou à dormir assez souvent , recevais pleins de monde et leurs enfants tous les mardis soirs car le lendemain il n’y avait pas d’école , on regardait « Mardi cinéma » à la télé ou des films en vidéos que j’avais louées à la bibliothèque , je faisais ces soirs – là ce que j’appelais  » la bouffe en grand  » ; et aussi je prenais le train presque chaque week-end à 40 Francs le trajet pour aller chez ma mère ( elle me payait le retour uniquement par affection ) et je n’ai jamais eu besoin d’emprunter ou de demander de l’argent à ma famille ou à quelqu’un d’autre alors que maintenant avec environ 900 Euros soit environ 6000 Francs (presque deux fois plus) une fois toutes les charges fixes payées ( loyer , téléphone , EDF , mutuelle , assurances , etc. ) , je commence le mois à zéro et ne vis plus que sur les découverts et dépassements de découvert et c’est ma mère de 89 ans qui est obligée de m’acheter ma nourriture tous les mois et maintenant , comble des combles , parce qu’elle ne l’a jamais voulu et ne l’a jamais fait non plus à mes frères aînés , parce que je n’ai pas encore réussi à arrêter depuis plus de vingt ans que j’y mets tous mes efforts et ai essayé pleins de méthodes alors que son prix a multiplié par sept pendant ce temps-là , mon tabac en fin de mois : Grrrrr !

Du coup , hier au téléphone avec cette amie d’enfance , alors que je lui disais :  » Quand j’avais de l’argent  » et lui expliquais tout , et qu’elle m’a ensuite répondu qu’heureusement , elle en était contente , j’avais pu profiter de la vie , j’étais quand même sorti le soir avant la trentaine ( car elle croyait jusqu’alors que j’avais toujours vécu dans les privations seul et coupé du monde depuis qu’elle m’avait retrouvé sur Facebook ) , bref , sur le moment , en lui disant « quand j’avais de l’argent  » , je me suis cru riche dans le passé alors qu’à l’époque les salaires débutaient à près de 5000 Francs pour ceux qui avaient le droit de travailler et à 10000 Francs pour ceux qui gagnaient bien leur vie !!! 🙂 05h25*

Et donc , si mon allocation d’adulte handicapé avait été indexée sur le cours du tabac , aujourd’hui je devrais toucher entre 3600 et 4200 Euros !!! 😀 😀 😀

Jeudi 21 octobre 2021 : Mise en garde

-21h30 : Ce que vous allez lire dans la suite de ce blog est totalement rébarbatif ! Au fil des années , on en revient aux mêmes sujets : les objectifs ou résolutions que je n’ai pas encore atteints , comme arrêter de fumer , avoir une vie équilibrée , sortir marcher un peu tous les jours , faire le ménage régulièrement ,cuisiner , dormir à des heures régulières , avoir une activité physique , bref les gestes pratiques du quotidien . Seules les activités ou thèmes de lectures et d’ études changent . Et à l’aube de mes 50 ans , j’ai passé toute ma vie à me demander pour quoi je suis fait , quel métier je dois exercer . Mais ces sempiternelles questions qui se répètent encore et encore , d’années en années , sans se concrétiser ,est-ce une caractéristique de ma maladie ou un trait de ma personnalité ?

Je me suis dépêché à écrire ce blog cette semaine et à recopier une partie de mes cahiers d’écriture pour la nouvelle psychologue des addictions (le tabac) qui est arrivée cette année et qui repart déjà à la fin du mois dans sa région : elle veut photocopier mes textes et les mettre dans mon dossier médical pour ses futurs remplaçants , comme ça ,cela m’évitera de toujours recommencer le récit de ma biographie à chaque nouveau soignant …

Elle est jeune et en est au début de sa carrière : je me doutais bien qu’à cause de sa vingtaine d’années où l’on pense encore que tout est encore possible , elle allait bousculer ma vie … En effet , grâce à sa suggestion lors d’un dernier rendez-vous , et à cause de la discarthrose que j’ai maintenant dans le dos qui me fait souffrir et qui m’empêche d’aller jusqu’au centre-ville sans m’asseoir tous les 200 mètres sur un banc et aussi à cause de l’essoufflement dû au tabac et à l’obésité , je me suis enfin inscrit à la salle de sport de Fécamp où pour l’instant j’ai un mois gratuit pour démarrer , pour faire du tapis de marche et pratiquer les exercices du kinésithérapeute que j’ai vu au mois de juin sur des machines de musculation que je n’avais pas .

De plus , cette jeune psychologue bouleverse mes standards de vie , notamment en matière de sexualité . C’est pourquoi , j’ai évité de lui en reparler . Elle m’avait quitté à la fin d’un rendez-vous cet été en me disant de laisser tomber mes préjugés ou principes , je ne sais plus quel mot exactement . D’après elle , pour être heureux ou pour vivre un jour en couple , il faudrait que j’ai à la fois une maîtresse et un amant , une femme et un homme à la fois . Selon elle , il y avait plus de gens qui vivaient comme cela que je ne croyais , et de tous les âges ! On est loin de l’avis de mes premiers psychiatres qui me disaient sans cesse il y a trente ans : << Monsieur D*** , vous serez guéri une fois que vous serez marié avec une femme et que vous aurez un travail !<< A l’époque , je les trouvais un peu fachos sur les bords de me dire cela . Mais ça ne me surprend pas que cette nouvelle génération de soignants parlent comme cela , j’avais acquis ces dernières années un nouveau dictionnaire de psychologie où maintenant l’homosexualité n’est plus considérée comme une vraie déviation sexuelle ou une perversion comme aux débuts de la psychanalyse et de la psychiatrie : Au contraire , des chapitres entiers y sont consacrés à la définir comme tout à fait normale et à comment bien l’assumer . Là aussi , on va à l’encontre des principes de sanctification de la Bible et de la vie chrétienne normale et épanouie en Christ . Et je sais qu’aujourd’hui , en 2021 , mon discours a l’air totalement anachronique …

Quand je pense que cette année on a même vu des ministres du gouvernement parler sans complexes , ouvertement , de rouvrir en premier les clubs libertins à la télévision sur des plateaux publics aux journaux de 20 Heures , bien avant d’envisager la réouverture des discothèques et des boîtes de nuit classiques , au sortir des confinements dus au Covid-19 , comme si c’était normal et parfaitement juste car cela manquait vraiment aux Français et leur dire de ne pas s’inquiéter à ce sujet ! On n’aurait jamais vu cela avant de la part de chefs politiques à une heure de grande écoute … Non , finalement , je ne suis pas si Libertine que cela , comme chantait l’idole de ma jeunesse , Mylène FARMER , ou seulement peut-être que dans la tête , l’érotisme dans les mots , le verbal , la théorie mais en pratique il n’y a rien ! J’ai le sexe dans le cerveau mais pas le cerveau à la place du sexe ! 😀 – Ah , ces hommes , ils ne font que parler de cul ou de blagues de cul , mais quand il faut passer de la parole aux gestes , il n’y a plus personne , de vraies allumeuses ! – . Pardonnez-moi , je divague . Je m’égare … Conclusion : je ne sais plus où est la frontière entre le pathologique et la bonne  » santé mentale  » .

Autre exemple ( j’espère qu’elle ne va pas m’en vouloir d’en parler ) , un coup , cette jeune psychologue m’avait dit d’arrêter ou de diminuer mon neuroleptique ! Elle n’avait pas entièrement tors , en effet c’était logique , le médicament m’abat , me fait grossir, me ralentit , m’ empêche de bouger , me fatigue; et pour rester éveillé je suis obligé de fumer davantage , de prendre des excitants toute la journée : cafés et cigarettes pour contrer ces effets secondaires qui ne sont pas bons pour la santé physique , c’est le cercle vicieux , le piège infernal … Cela va bien à l’encontre de l’avis des médecins psychiatres et des conseils des infirmières spécialisées qui me suivent depuis des années . Quoi de plus dangereux qu’un schizophrène qui arrête son traitement et parte en décompensation ! Sur le coup ma mère qui fait partie d’une association de parents et familles de malades psychiques a eu très peur que j’applique ce conseil , ça a été les coups de téléphone immédiats à mes frères aînés qui évidemment n’étaient pas d’accord non plus ! Mais ne lançons pas la pierre à cette jeune psychologue qui , en fait ,débute sa carrière : Fort heureusement , ses collègues infirmiers lui ont expliqué que dans mon cas , c’était le seul médicament adapté à ma maladie et d’ailleurs normalement , là où je vais la voir , c’est un centre d’addictologie , un CSAPPA , qui n’est pas forcément destiné à des gens souffrant de psychopathologies comme en psychiatrie , au CMPS : elle n’a affaires qu’avec des gens normaux entre guillemets accrocs aux jeux , à l’alcool ; au tabac , à la drogue , au virtuel , etc. Petite question que je devrais lui poser : a-t-elle aussi affaire aux gens accrocs au sexe ? Mdr ! 😀

Non finalement , cette jeune psychologue était très bien : C’est la première fois qu’une personne dans le réel arrivait à me pousser à l’action , à me bousculer d’une manière douce , à me motiver pour changer , sans permettre à l’ excusite aigüe ou tout un ensemble d’hypothèses et de raisonnements fallacieux qui me maintenaient immobile de me rattraper . Mais il était temps qu’elle parte car alors vous ne m’auriez pas reconnu ! ( je plaisante ) – Je ne sais pas ce que ma vie serait devenue en continuant ces rendez-vous et j’avoue que cela me faisait très peur car ça allait un peu trop vite pour moi … Bref , je l’embrasse très fort et lui souhaite une grande réussite de vie et une bonne continuation dans sa carrière en retournant dans sa région natale , près des siens !!! 🙂 23h50*

Samedi 10 août 2013 Sur mon ordi (3) « Questionnaire »

  • De quoi êtes-vous insatisfait ? Qu’est-ce qui vous rend malheureux ? Pourquoi ?
  • Je suis malheureux parce que je n’arrive pas à arrêter de fumer . C’est aussi que dans la vie , je n’ai pas de but pour me lever le matin . J’ai toujours l’impression que je fais les choses en vain . Pour me donner des buts , il faut que sans cesse je me demande pourquoi , à quoi ça sert , en quoi est-ce utile que je fasse cela . Je recherche sans cesse un sens à ma vie , pourquoi je suis sur terre , à quoi je sers … J’ai un début de réponse à cette question : on est sur Terre pour glorifier Dieu , pour l’adorer et le magnifier , et gérer correctement sa création . Mais en quoi puis-je faire quelque chose pour la gloire de Dieu ? J’attends justement des réponses à ces questions dans les livres chrétiens que j’ai commandés . Je n’arrive pas aussi à garder les yeux fixés sur Jésus , je manie mal ce concept . Enfin , il faudrait que je fasse du sport , de la musculation pour maigrir , je n’arrive pas à m’y mettre ; c’est peut-être que je ne suis pas assez motivé , tout comme faire le ménage , cela n’entre pas dans les priorités de mon emploi du temps car je passe le plus clair de mon temps à m’interroger sur ce que je vais faire et à m’instruire sur le développement personnel dans les livres . Il y a aussi que je souffre de ne pas avoir de formation pour travailler , de ne pas avoir de diplômes valorisant . Autre sujet : je voudrais habiter le village où j’ai grandi mais je n’ai pas de moyens de locomotion pour vivre à la campagne , je ne sais pas conduire .
  • Qu’est-ce que vous voulez qui change dans votre vie ? Dans quel but ? Qu’est-ce qui vous manque pour être heureux ?
  • Je veux arrêter de fumer pour avoir de l’argent et ne plus dépendre de ma mère pour la nourriture . Je veux une maison où je pourrais entasser toutes mes affaires . Je veux être plus sociable , rencontrer du monde , aider mes amis , être entouré de vrais amis , sortir plus de chez moi . Arriver à sortir me promener , faire de la marche ou du sport sans autre but que m’oxygéner et faire de l’activité physique . Je veux surmonter ma phobie sociale , ma peur de faire de mauvaises rencontres , d’être agressé et surmonter ma peur de vivre en général . Me dire que je suis capable et que je peux tout faire dans la limite de mon humanité . Je veux aussi être un bon ouvrier pour le Royaume de Dieu . Ce qui me manque pour être heureux , c’est de passer du temps avec des amis , avoir des liens sociaux et humains . J’aime la fraternité dans le sens que l’on passe de bons moments lorsqu’on est entre chrétiens ou qu’on mange ensemble le dimanche à l’église . Je veux rencontrer des gens positifs , qui savent ce qu’est la projection positive : considérer ce qu’il y a de bien et positif chez les autres , voir leurs qualités et ignorer leurs défauts car malheureusement en ce moment j’ai une personne de mon entourage amical qui vient souvent me voir actuellement et qui est la seule personne que je vois le plus dans la semaine ces derniers temps mais qui ne fait que critiquer et me juger à chaque fois .
  • Qu’est-ce que vous aimez de votre vie ?
  • J’aime le fait que j’ai de l’argent sans travailler . Et c’est une grâce qui n’est pas réservée à tout le monde même si j’ai toujours vécu bien en-dessous du seuil de pauvreté et que je n’ai jamais pu me permettre la moindre  » folie  » ou écart sans conséquences fâcheuses ou très dures à supporter genre avec beaucoup de privations ou autres sacrifices . J’aime mon appartement et faire ce dont j’ai envie d’acheter et lire des livres constructifs , avoir accès à internet pour chercher les réponses à mes questions . J’aime aussi regarder les chaînes cinéma chez ma mère , y aller régulièrement pour me ressourcer et me reposer à la campagne car la vie à la ville , enfermé chez moi , me coure vite sur les nerfs car je ne travaille qu’à cogiter sans cesse , je cherche toujours à évoluer sur le plan psychologique et pratique . J’aime sans cesse apprendre du nouveau , de nouvelles théories , réviser d’anciens trucs , relire des livres pratiques , chercher ce qui est le plus proche de la vérité pour le bien-être de l’humanité en général . J’aimerais trouver le remède à ceux qui souffrent , avoir un don de guérison , faire de la cure d’âme , de la relation d’aide pour soigner les gens, panser les plaies de ceux qui souffrent , trouver un remède à la schizophrénie ( notamment pour une très chère amie malade qui entend des voix et que je ne sais plus comment l’aider quand elle m’appelle au téléphone quand ça ne va pas ) .
  • Qu’est-ce que vous aimez faire dans votre vie ?
  • Apprendre , lire sur beaucoup de sujets différents telle que la recherche du bonheur , écouter des radios chrétiennes sur internet , intercéder , prier mais que ce soit efficace , jouer du piano pour quelqu’un , chanter pour un public, me produire en auditions – examens . J’aime aussi dormir dans la journée et vivre en soirée , la nuit . J’aime partager enfin je voudrais partager mes connaissances à qui veut l’entendre . J’ aime les valeurs échange et partage .

02h00 – 03h00 * 🙂

Samedi 20 juillet 2013 Sur mon ordi(2) « MEMOIRES D’UN PSYCHOTIQUE »

-23h55 : J’ai toujours voulu être psychologue et tous les résultats des différents tests d’orientation professionnelle m’y ramènent toujours . En fait , au lycée , j’hésitais entre m’orienter entre des études d’Allemand ou de Psychologie , sujet qui me passionnait au plus haut point . C’est à l’ âge de 15 ans que j’ai lu « Les Prodigieuses Victoires de la Psychologie Moderne » de Pierre DACO aux éditions Marabout puis ensuite tous ses livres et les deux premières phrases d’introduction me sont allées droit au coeur : << Un psychologue aime , écoute et comprend . Il ne juge pas .<< Ce fut pour moi la révélation de ma vocation !!! Il y avait aussi le DEUG de Musique car j’avais suivi l’option musique terminale A3 par correspondance en même temps qu’ une Terminale A1 (Lettres et Maths ) , aujourd’hui Bac L . Mais ce n’est que quinze ans plus tard que j’ai enfin décroché l’ équivalent du Bac ( DAEU A ) après plusieurs débuts de Terminales …

Voilà comment , avant-hier , j’ai encore passé la nuit à rechercher ce que je pourrais faire comme formation sur internet pour devenir psycho-praticien . Je précise qu’il y a deux ans , j’avais pris des cours par correspondance en auditeur libre à l’ Université de Paris VIII . Tout au plus , j’ai étudié les manuels des trois années de licence . Mais cette année-là , je fus déçu car il n’y avait rien sur la psychanalyse … J’aurais bien voulu découvrir un peu plus les travaux de Carl Gustav JUNG !!! C’est même pour cela que je m’étais inscrit : avoir accès à l’enseignement universitaire de la Psychologie , au << savoir de mes maîtres << , les étudiants psychologues que j’ai pu voir passer dans mes années d’hôpital et que j’admirais, mais , en réalité ,on n’étudie ni psychanalyse , ni FREUD ni JUNG , à l’ université . A la place , on a : la psychologie du développement , la psychologie cognitive , la psychologie sociale et la psychopathologie , en quelques termes .

Donc me revoilà à chercher toute la nuit : suggestion au détour des sites web de formation au métier de naturopathe , je n’y crois pas vraiment, et me voilà maintenant à rechercher le métier de diététicien : BTS Diététique . Je me dis que c’est plus utile et cela me permettrait peut-être de maigrir et de montrer l’exemple car je crois de plus en plus que ce que l’on ingurgite joue énormément sur notre état de santé . Bref , maigrir est le mauvais exemple car je ne mange pas tellement , ce sont surtout les médicaments qui m’ont fait grossir , encore est-il que je bois beaucoup de café avec du sucre et des sirops à l’eau toute la journée car , plus jeune, quand je me suis mis à fumer à l’hôpital psychiatrique , à vingt ans , je faisais de l’hypoglycémie ( c’est affreux ! ) et c’est aussi mon passage comme bénévole de la Cafét’ de Fécamp , au début des années 2000 , qui m’a habitué à consommer sucré toute la journée . Voilà , direz-vous , je sais ce qu’il me reste à faire pour perdre du poids : << Arrêtez le sirop !!! << … Le savoir , c’est bien , mais faisons-nous vraiment tout ce que nous savons ??? Tout le monde sait ce qui est bon pour la santé ou pour avoir un corps harmonieux : manger équilibré , avoir une activité physique régulière , une bonne hygiène de vie , dormir suffisamment ni trop ni pas assez , mais le pratique-t-il vraiment ? C’est pourquoi nous sommes toujours à l’affût d’une nouvelle méthode-miracle ou du dernier livre ou gadget en vogue : c’est parce que nous ne pratiquons pas ce que l’on sait déjà !!!

Bon , trêve de baratin , j’étais alors parti sur le métier de diététicien , bonne idée que j’avais trouvée tout seul en voyant le programme de naturopathie : cela pourrait soigner aussi pas mal de gens pour différents problèmes de santé par la nutrition ; je me disais que cela pourrait aider aussi ma mère qui vieillit et qui est de plus en plus essoufflée à marcher , poids plus arthrose . Pause . Je n’avais pas vu l’heure passer , déjà il faisait jour et , tout à coup , je ne sais pas comment , enfin si , c’est en consultant ma nouvelle méthode << Identifiez Vos Talents et Vivre de Votre Passion<< d’ Alexis MILANO du blog Nouvel Homme que me voilà à consulter mes documents informatiques . Et là , je tombe parmi mes ebooks sur un titre << vie chrétienne authentique << et me voilà maintenant à taper cela dans Google et à visiter à nouveau les sites évangéliques : Dieu m’a encore rattrapé : Pourtant, je ne sais pas ce que je veux , je sais que l’homme est ce qu’il veut être , et je ne sais pas ce que Dieu attend de moi . Si je trouvais enfin la volonté spécifique de Dieu à mon égard , cela m’enlèverait une sacrée épine du pied ou plutôt un bon poil dans la main ; beaucoup de soi-disant problèmes seraient réglés et là du coup je serai en pleine forme : plus à se tracasser : << Mais mon Dieu de quoi j’ai l’air , je sers à rien du tout ? << ( Mylène FARMER ) A part intercéder et adorer Dieu en le louant ou chantant , j’aurais enfin un travail concret pour être utile à mon prochain , un service ou un talent utile .

Ne pas avoir trouvé ma mission sur terre ou le sens de ma vie est bien mon drame personnel . Quelquefois , je pense que c’est nous qui créons le sens de notre vie , mais je n’ai pas de << rêve << ( à part avoir une maison , être propriétaire ) , et d’autres fois je me demande ce que Dieu attend de moi , si en fait il a un projet pour moi ou un plan pour ma vie selon ce que l’on enseigne aux jeunes chrétiens … Je passe par des phases proactives où c’est moi qui agis à des phases passives où j’attends tout de Jésus : qu’ Il me réponde ! Et comme je ne l’entends pas d’une voix audible , à part dans la lecture de la Bible , je me dis alors que je peux et je suis capable de faire tout ce que je veux ! Mais je ne sais pas ce que je veux – et vous , qu’est-ce que vous voulez ? – Je n’ai plus de rêve : j’ai enfin passé le bac et étudié la psychologie comme je rêvais depuis toujours . Faire du piano, faire du chant lyrique , étudier les langues étrangères , je pratique déjà ces trois activités , et après , à quoi ça sert ? Dans quel but ? << Vanité des vanités , tout est vanité et poursuite du vent << , comme dit l’ Ecclésiaste dans le livre le plus philosophique de la Bible ; << Il n’y a de bonheur pour l’homme qu’à manger et à boire , et à faire jouir son âme du bien-être au milieu de son travail , de se réjouir au milieu de tout le travail qu’il fait sous le soleil , pendant le nombre des jours de sa vie que Dieu lui a donnés ; car c’est là sa part , c’est là un don de Dieu . Car il ne se souviendra pas beaucoup des jours de sa vie , parce que Dieu répand la joie dans son coeur .<< (Ecclésiaste 5 : 17;19).

Je n’ai pas de travail ! et je ne veux pas travailler … Enfin si : je m’active beaucoup mais juste pour moi-même, trop préoccupé par où je vais finir mes jours, je suis en train de faire mon terrier , prévoir ma retraite … dans vingt ans ! Vous trouvez que je souffre de paradoxes ??? 02h00 * 🙂

Lundi 23 juillet 2013 Sur mon ordi (1)  » Soucis d’aménagement « 

Je vais mettre mon ordinateur de bureau dans mon salon . Au départ , c’était pour dégager ma chambre et aussi pouvoir écouter les radios chrétiennes dans ma <<salle de vie<< . Et cela va être plus pratique pour travailler le chant , voir mes morceaux lyriques sur YouTube, ce que je n’arrive pas à faire dans ma chambre . Il sera aussi près du piano numérique que j’aurais inversé avec la banquette clic-clac . Une seule peur que j’avais : c’est que tout le monde verra désormais par la fenêtre ou en entrant ce qu’il y a chez moi … Enfin par les fenêtres : cela fait longtemps que je ne ferme pas les double rideaux de mon salon le soir en allumant la lumière si ce n’est que pour aller me coucher . Je suis toujours habillé quand je demeure dans ma salle à manger , dès que je me relève de mon lit la nuit ou au matin , je me rhabille vite dans ma chambre où les rideaux sont tirés toute la journée car on y voit clair au travers : je suis certain que depuis que j’habite Fécamp , depuis 1999 , aucun voisin ne m’a aperçu en caleçon ! Je n’en dirais pas autant de mon premier appartement à Yvetot où là je ne me gênais pas d’apparaître en sous-vêtements à la fenêtre pour essayer de séduire tous les voisins dont je pouvais tomber amoureux mais à l’époque je n’étais pas encore chrétien ! et à l’époque j’étais jeune , mince , beau et svelte et je faisais aussi du théâtre , j’ aimais bien me montrer sur scène , ce que me rappelle des fois la forme et l’exposition de mon balcon ! Je vais aussi remonter des étagères et peut-être le meuble de salle de bains que Sandrine a laissé dans ma cave , elle ne fait que de me dire que je peux l’utiliser . Bref , tous ces travaux , je pourrai les faire soit avec Manu en échange que j’ai gardé ses chiens , il m’a dit la semaine prochaine si j’ai des étagères à monter ou avec Marie-Hélène pour ranger mon appartement .

Aujourd’hui , j’ai lu pas mal d’ ebooks sur mon ordinateur notamment sur  » le Triomphe des Forces Mentales  » d’ Orison Swett Marden et je vais entamer la lecture d’un autre livre pour développer ses atouts . Tout cela m’a encore amené à réfléchir sur mon avenir et j’ai pensé alors devenir chanteur lyrique , continuer le chant . Je réfléchis aussi à où je vais finir ma vie , que vais-je devenir quand ma mère ne sera plus là . J’aurais tant souhaité avoir des parents riches qui m’acquièrent une maison avant de disparaître , qui m’assurent un toit où je puisse mettre toutes mes affaires avant de partir … En fait , je construis mon terrier . Je pense aussi à Marie-Hélène qui a l’air de se contenter d’un nouvel appartement plus petit que chez moi à deux ans de la retraite , après avoir élevé ses quatre enfants dans un multi-pièces . Il faut aussi que je lui demande si elle n’a jamais rêvé d’une maison . Le seul avantage d’ être en appartement , c’est que l’on n’a pas de jardin à entretenir .

J’ ai réfléchi aussi aux quelques choses que je voulais garder de la maison de mes parents , des livres , mes cours d’école et mon singe en peluche Marius et Casimir que ma mère m’a faits quand j’étais petit . Peut-être aussi la gare Lego que ma tante des Yvelines m’a offerte à mes quinze ans et la maison Lego et le bateau de pompiers Lego que je me suis achetés adolescent . Bref, il faut que j’aille chez ma mère pour voir là-bas si on peut faire du rangement . En tout cas , rien n’est urgent , je vais devoir travailler le piano sur un vrai piano et le chant là-bas au mois d’août … J’ aimerais aussi garder la maison de mes parents pour y habiter , pour cela ce sera avec mes frères d’en discuter lors de l’héritage et là , il faudrait que je songe à un moyen de locomotion pour habiter à la campagne . J’ai bien pensé à une voiture sans permis pour pouvoir aller faire les courses à E.Leclerc ou aussi accompagner ma mère quand elle ne pourra plus conduire . D’ores et déjà , je peux acheter un bouquin de code de la route pour commencer à réviser et pourquoi pas apprendre à conduire de vraies voitures : il y a bien de vrais handicapés plus graves que moi qui y arrivent , ce ne doit pas être si sorcier , il s’agit d’entraînement et d’habitude à acquérir .

Je relis aussi << Non pas ma volonté mais ta volonté << sur la volonté de Dieu . Ils disent bien que c’est nous-mêmes qui décidons de notre métier avec la sagesse que Dieu nous a donnée . En fait , la volonté générale de Dieu , c’est de connaître Christ , de devenir semblable à Christ et de partager Christ . Que puis-je donc faire pour partager Christ ? Dans le programme << 21 secrets bibliques pour accomplir votre destinée << , ils disent bien que la réussite d’un homme , c’est sa capacité à développer les dons et les talents que Dieu a mis en lui pour les faire fructifier .

Dernière phrase que j’ai lue aujourd’hui et que je voulais noter : << L’ image que vous avez de vous-même conditionne toute votre vie future << dans Comment Définir vos Objectifs Pour Réussir Votre Vie …et Les Réaliser ! du site vivremieuxêtre . C’est là que j’ai lu l’exemple voulez-vous être chanteur … chanteur lyrique et pourquoi pas avec une orchestration moderne enregistrée aux studios du Loc’ et se diffuser sur internet , tous les rêves sont permis !!!

( Je veux retenir aussi qu’en début d’après-midi , j’étudiais la radiation de nos pensées sur autrui ) – petite parenthèse , sujet à développer . 1h15 * 🙂

%d blogueurs aiment cette page :