dormir …

Dormir . Je voulais dormir toute ma vie et être réveillé un jour comme dans les contes de fées : le prince charmant qui réveille sa princesse ou plutôt le « Dormeur du Val » qui jamais ne serait mort et se fera réveiller par sa princesse .

Rêver , encore rêver , toujours rêver , quoi de plus extraordinaire en vérité . Rêver comme le romantique , comme l’idéaliste qui gardera la fraîcheur de ses idéaux , jamais résigné . Seulement , voilà , il faut se confronter à la réalité alors , tant pis , ne plus rêver que la nuit . C’est génial car , quand on dort , on est en sécurité , tout n’est qu’imagination et illusion : qu’importe que le rêve se transforme en cauchemar , on sera réveillé brusquement et tout serait fini , dans notre lit , à l’abri.

Mais il y a souvent le passé qui ressurgit dans notre vie onirique , dans ce monde de masques fantasques . Non ! Je ne vis pas dans mon passé mais avec mon passé . Qu’il s’amène à nouveau une nuit et voilà que je suis patraque le matin .

Ah non , franchement ce n’est pas très marrant aussi je crois que je vais me mettre à rêver que rêver ainsi !

( article paru dans Globules n°13 de Février 1997 , »Sommeil et rêves »)

Sylvain , Atelier d’écriture , Hôpital de Jour , Yvetot , 1997 .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :