Samedi 31 juillet 2010

-1h30 : Je crois que l’ Univers m’aide à trouver le sens de ma vie . A la rentrée , je vais m’inscrire en cours de psychologie en auditeur libre . Cela va me permettre d’avoir accès à l’enseignement universitaire de psychologie et pourquoi pas , par la suite , écrire des livres à partir de ce savoir pour aider les gens . Oui , ma mission est que les gens souffrant aillent mieux . C’est vrai que c’est un peu bête de ne pas valider ce nouveau savoir par des examens officiels mais mon statut de adulte handicapé risque de m’empêcher de faire les stages de 3ème année de Licence , d’être accepté pour faire des stages . Enfin , je peux commencer par auditeur libre et voir par la suite si je peux m’inscrire en étudiant de pleins droits dans une université .

A Clermont Ferrand , les cours sont moins chers ( 130 euros ) et durent trois années en tant qu’auditeur libre mais est-ce seulement réservé aux départements limitrophes ? Je voudrais tant avoir accès aux trois années de licence … A Paris VIII ( 176 euros) , il semblerait que ce ne soit que la première année … Enfin , je vais leur téléphoner pour savoir. Il faut aussi que je vérifie les prix de l’ Université de Reims . Peut-être qu’à Clermont Ferrand on peut assister aux cours en auditeur libre sans être forcément étudiant des départements limitrophes ( de la région) .

Je préfère être auditeur libre à Reims ou à Clermont Ferrand , avoir tout le cours de licence qu’à Paris où je regretterai de ne pas passer les examens , cela me cause plus d’angoisse d’étudier à Paris ou de valider mes acquis là-bas . ( Contradiction ) . A Paris , il me semble qu’il faille valider mes études et cela m’angoisse alors qu’ailleurs cela ne me cause pas de problème d’être auditeur libre par correspondance pourvu que je fasse les trois années de licence .

De même , aller étudier sur place à Rouen me cause aussi des problèmes ( ils ne font pas la psychologie à distance ) = passer les examens , faire des stages , aller sur les lieux , déménager … Peut-être qu’au plus c’est loin , au moins cela m’engage , émotionnellement … A Paris , ils risquent de s’apercevoir que j’ai déjà fait une année de licence d’anglais à la Sorbonne où j’étais inscrit par correspondance en 2005-2006 mais je n’ai pas suivi toute l’année car dès que j’ai eu à l’époque un ordinateur pour la première fois , j’ai voulu essayer tout ce qui existait sur internet et suis tombé dans une addiction aux tchats où j’y passais des heures jour et nuit , ne sachant à l’époque pas encore très bien écrire au clavier ; j’abrégeais en syllabes phonétiques et y ai perdu une bonne partie de mon orthographe et de ma grammaire française . En plus pour étudier des poèmes en Anglais , c’est difficile à moins de savoir exactement où se placent les accents des mots que les Anglais prononcent , sans les avoir appris à l’oral , car en poésie ils ne comptent pas en vers ou en pieds comme nous autres Français mais où sont les accents toniques dans les phrases . Bref , j’ai laissé tomber , c’était trop dur pour moi , c’était surtout l’anglais écrit au lycée que j’avais appris et réussi quant à l’exacte prononciation des mots , j’avais évidemment des lacunes … Donc à Paris ( comme à Rouen) , ils risquent de s’apercevoir que j’ai fait déjà une Licence 1 d’ Anglais et que je suis au bout de mes six années consécutives autorisées dans les Universités françaises ? Cela me fait peur de ne plus avoir le droit d’étudier à l’ université ! Ou alors , on commence par Paris et on verra ensuite … 3h15* 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :